• source : Phot. Inv. F. Fouger- patrimoine-aixlesbains.fr


    votre commentaire
  • Aix-les-Bains, Plaine de Marlioz
    illustration : Chemin Saint-Exupéry (anciennement, rue des Antoinistes)
    source : patrimoine-aixlesbains.fr


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •     Ma soeur de son côté continuait à propager l'Enseignement, aidée par d'autres personnes qui comme nous avaient été guéries. L'une d'elles se mit à opérer à Vichy au nom de notre Père et ce fut comme une traînée de poudre. On accourut de partout, lettres et dépêches affluèrent. De grandes et sensationnelles guérisons se produisirent également à Aix-les-Bains. Des adeptes y fondèrent un groupe comme à Monaco, à Vichy, et ils attirèrent à l'Enseignement bien des personnes qui y étaient préparées par leur progrès.

    extrait la profession de foi de Juliette Vittart "Montrons-nous extérieurement ce que nous sommes naturellement"
    in L'Unitif n°5, p.14-15


    votre commentaire
  • Commentaire descriptif : Le temple est implanté en bordure de rue. Sa façade antérieure, orientée à l'ouest, donne sur une cour que prolonge, au sud, un jardin potager. Deux appentis sont adossés aux corps de bâtiment principal, l'un à droite, l'autre à l'arrière. La façade antérieure, précédée d'un perron, est couronnée d'un fronton-pignon couvert d'un chaperon en tuiles. Le corps principal, de plan rectangulaire, couvert d'un toit à longs pans, comporte, dans sa partie antérieure, un sous-sol partiellement enterré, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble à surcroît et, dans sa partie postérieure, un vaisseau montant de fond sur la hauteur du corps. Un escalier en pierre, à une volée en équerre dans une cage fermée, donne accès aux chambres aménagées à l'étage de comble éclairé, côté sud, par une lucarne passante.
    Le temple occupe le vaisseau. Une cloison vitrée le sépare du vestibule et de petites baies jumelées en plein cintre l'éclairnt latéralement. Contre le mur du fond est adossée une chaire à prêcher qu'encadrent les portraits de Louis Antoine, dit Le Père, et de son épouse, dite La Mère, ainsi qu'une représentation du symbole de la communauté, l'Arbre du culte.
    Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : béton
    Matériau(x) de couverture : tuile mécanique
    Vaisseau(x) et étage(s) : sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; étage en surcroît ; 1 vaisseau
    Type de la couverture : toit à longs pans ; appentis
    Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur : escalier en équerre, en maçonnerie
    Technique du décor : vitrail
    Inscription(s) portée(s) sur l'édifice : 1924 / CULTE / ANTOINISTE

    source : http://www.patrimoine-aixlesbains.fr/?page=fiches&p=IA73001629


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique