• * Arbre de la Science de la Vue du Mal

    Arbre de la Science de la Vue du Mal

     

        Extrait de la Révélation, page 190, L'Arbre de la Science de la vue du bien.
        Vous pourriez me demander pourquoi, si nous démontrons le bien, notre devise représente la vue du mal ; je vais vous l'expliquer :
        Notre intelligence qui a cette vue, semblable à un manomètre* marque notre infériorité ; nous apercevons le mal que pour autant que nous en possédons. S'il n'est que le reflet de notre imperfection, ne devrions-nous pas baisser les yeux d'autant plus qu'il nous apparaît davantage dans nos semblables et ne devrions-nous pas rougir de prétendre travailler pour l'humanité plutôt que pour nous-même. (Que savez-vous du culte antoiniste ?).

     

        Unique réel symbole antoiniste, représentant un arbre.

        L'Arbre est un symbole repris dans beaucoup de philosophies ou religions, le Père disait qu'il servait de transition entre la vie matérielle et la vie spirituelle. (Que savez-vous du culte antoiniste ?)

        Pourquoi "la vue du mal" ? Parce que c'est notre fausse vue qui nous fait voir tout l'opposé de la Réalité.
        C'est un rappel contant de notre vue du mal, de ce que nous devons surmonter pour être heureux. (Que savez-vous du culte antoiniste ?).

        On pourrait également se demander pourquoi "de la science", et non "de la conscience" ? Simplement parce qu'il faut se baser sur la matière pour accéder à sa nature profonde, la matière, nous montrera inversement notre conscience. La vue du mal étant illusionnée par la matière, on ne peut que se baser sur elle pour la corriger.

        Régis Dericquebourg précise une interprétation : "Il symbolise l'Incarnation. Le tronc figure le 'moi intelligent', c'est à dire le moi incarné. Les sept branches sont la vue de ces péchés dite 'vue du mal'. Les racines évoquent ce qui nous relie à la matière : l'intelligence." Cela représente le point de vue uniquement français.

     

    * Manomètre : Appareil servant à mesurer la pression d'un fluide dans un espace fermé (défition du TLFi). Quelques scientifiques utilisèrent cet appareil dans leurs expériences pour expliquer le phénomène spirite (notamment sur Eusapia Palladino).