• L'Antoinisme Une religion Belge

    Voici l’histoire incroyable de l’ouvrier Antoine devenu prophète.

    Au début du XXème siècle, Louis Antoine, un mineur de la banlieue liégeoise, crée une nouvelle religion : le culte antoiniste. 

    Un courant religieux, qui très vite, dans les années 1910-1915, a eu des centaines de milliers d’adeptes en Wallonie, en France et dans d’autres pays d’Europe, au point de commencer à mettre en danger le pouvoir de l’Eglise catholique dans nos régions. 

    Aujourd’hui encore, il existe des temples antoinistes dans de nombreuses villes de Belgique, de France et même au Brésil.

    Ce film documentaire  va retracer l’incroyable devenir de Louis Antoine et l’incroyable développement d’un courant religieux oublié de l’histoire de Belgique.

    Ce film documentaire va partir des éléments qui demeurent aujourd’hui de ce culte.
    Un  culte mystérieux, dont les temples existent encore un peu partout en Belgique et en France,  dont les adeptes portent encore la parole  et au nom duquel des actes de guérison  se perpétuent toujours.

    L’ensemble du récit suivra les mots de Robert Vivier, à travers des extraits de son livre « Délivrez-nous du mal » qui a su compter de manière si juste, sans ironie mais également sans aucune forme de fascination, l’histoire incroyable de l’ouvrier Antoine devenu prophète.

    La naissance, la création d’une religion est un phénomène rare et fascinant.

    Nous sommes toujours en plein questionnement par rapport à la réalité des faits historiques qui ont mené au développement du christianisme, par exemple.  Mis à part les évangiles et les actes des apôtres qui ont été écrit des dizaines d’années après la vie de Jésus de Nazareth, nous avons très peu de témoignages, mis à part quelques textes de Pline le jeune, Tacite ou de Flavius Joseph.

     

    Bien sûr l’Antoinisme n’a pas eu le retentissement du christianisme, mais  retracer comment Antoine, ce mineur anonyme est devenu en très peu de temps et très loin hors de nos frontières, uniquement par le bouche à oreille, une sorte de prophète, reconnu  à la fois pour sa puissance de guérison  et le nouveau message qu’il transmet, au point qu’il sera comparé au Christ par beaucoup  de ses contemporains…  retracer  donc cette épopée, partie d’un monde ouvrier  en révolte  et qui ne veut plus croire à ce que l’on lui dit de croire, me semble passionnant.

     

    Malgré sa modestie, la figure d’Antoine devait être étonnement charismatique, et la puissance de la rumeur énorme, pour qu’en si peu de temps - quelques années - des temples antoinistes se construisent  un peu partout en France et en Belgique, qu’une revue distribuée à plus de 400.000 exemplaires  - l’Unitif - soit éditée et que des dizaines de milliers d’individus se convertissent à ce culte qui ne prétendait faire aucun prosélytisme.

     

     

    Read more at http://www.luxfugitfilm.com/pages/en-developpement/l-antoinisme-une-religion-belge.html#MaufBkkqomXqdGcU.99


    votre commentaire
  • Roland AE Collignon - Un Homme Est Venu

    L’Europe de 1830 assiste au réveil des nationalités. Le pays qui vient de naître porte le nom que lui donna Jules César à l’époque des conquêtes : Belgique. En France, les paris sont ouverts sur la réussite de montage financier et sur sa durée éventuelle. En attendant, les groupes qui se forment au sein de l’État naissant distribuent déjà les rôles, on se répartit les tâches en vue de se partager les futures parts du gâteau. Tout ce beau monde établit un programme d’exploitation pour enrichir les exploiteurs et tout est bon pour y parvenir le plus rapidement. Le sous-sol est riche. Il abrite un trésor, la houille. Il ne manque que des esclaves pour l’extraire. Or, la main-d’œuvre locale ne manque pas…les années passent, des maladies, des épidémies se propagent parmi les esclaves ouvriers qui se révoltent face aux exploiteurs dont les gardes armées ouvrent le feu sur les manifestants, c’est à ce moment qu'un homme providentiel va déranger les pouvoirs locaux, il s’appelle Louis Antoine.

    Fiche détaillée du produit
    ISBN : 9780244991234
    Copyright : Licence de droit d'auteur standard
    Publié : 2 juin 2018
    Langue : Français
    Pages : 262
    Reliure : Couverture souple en dos carré collé
    Impression intérieure : Noir & blanc
    Poids : 0,45 kg
    Dimensions (centimètres) : 14,81 (largeur) x 20,98 (hauteur)
    Identifiant du produit : 23667982
    Prix : 15,00 € (HT)

    source : http://www.lulu.com/shop/roland-ae-collignon/un-homme-est-venu/paperback/product-23667982.html


    votre commentaire
  • F. Deregnaucourt. L'Existence de Dieu et les grands savants.

    Auteur: F Deregnaucourt

    Édition: Lille : Impr. de la "Croix du Nord, 1912.

     

    Description: In-8∞, 16 p

     

     

    http://www.worldcat.org/title/f-deregnaucourt-lexistence-de-dieu-et-les-grands-savants/oclc/459183019


    votre commentaire
  • S. DANCOT

    Vertrouwen op père Antoine - Een godsdienstsociologisch onderzoek naar het antoinisme

    Ongepubliceerde licentiaatsverhandeling, Katholieke Universiteit Leuven, Departement Sociologie, 1994.


    votre commentaire
  • DICTIONNAIRE PRATIQUE DES CONNAISSANCES RELIGIEUSES

    sous la direction de J. Bricout, 1927

    Tome cinquième : Nazareth - Révolution

    Article Occultisme, III. Appendice : L'Antoinisme

    pp.72-73

     

    I. APPENDICE : L'ANTOINISME. - On peut voir dans l'Antoinisme une application aux masses populaires de la Christian Science et de l'occultisme. 

        Son fondateur, Louis Antoine, naquit a Flemalle-Grande, a quelques kilomètres de Liège, en 1946. A douze ans, il commence a descendre dans la mille. Mais il se lasse vite de ce métier et se fait ouvrier métallurgiste. A vingt-quatre ans, il quitte la Belgique, travaille en Allemagne, puis près de Varsovie, revient, entre temps, épouser au pays Jeanne-Catherine Collon, et s'établit définitivement, avec son petit pécule, à Jemeppe-sur-Meuse. II se convertit au spiritisme et donne des séances ou l'on accourt. Bientôt il joint à ses évocations des consultations médicales, mêlées de recommandations morales. Son autorité personnelle l'amène à penser qu'il peut se passer des esprits: il s'établit guérisseur. Il a recours d'abord a l'eau magnétisée, puis au papier magnétisé qu'on trempait dans l'eau, puis aux passes. Finalement, il abandonne tous ces procédés et demande à la seule foi du malade le secret de toute guérison. Il devient Antoine le Guérisseur. 

        La guérison par la foi a fait le succès de l'Antoinisme. Mais cette foi est d'une nature spéciale. Antoine ne dit pas: « Vous êtes malade par imagination ; écartez cette imagination, vous guérirez. » Il dit : « La matière est mauvaise, la maladie est un fruit de la matière. Mais la matière n'existe pas réellement; elle est un fantôme créé par l'intelligence. Croyez que la matière n'existe pas, et vous tuerez la racine même de la maladie. » Cela est répété à satiété, au milieu de développements incohérents, de logomachies effarantes, de mots qui se suivent sans signification possible, de puérilités et d'incorrections de langage. Le Père Antoine se vantait d'ailleurs de son ignorance. 

        Le Père Antoine prêche la solidarité et l'amour du prochain. Mais Dieu c'est chacun de nous : « Dieu s'efface » en notre faveur. Le mal n'existe pas, donc non plus le bien, puisque le bien est corrélatif du mal. II faut suivre la nature : « nous déformons les enfants en prétendant les discipliner. » 

        Puis dans ses écrits apparaît çà et là un courant trouble qui charrie les rêveries malsaines du Talmud et de l'hermétisme : l'amour d'Adam pour le serpent, Ève être essentiellement mauvais et simple apparence, toute vérité nous venant de « l'Arbre de la science de la vue du mal », Lucifer proposé aux hommages des hommes. Enseignements réservés sans doute aux initiés. 

        Le prophète est mort a Jemeppe en 1912. La Mère a succédé au Père avec toutes ses prérogatives, le droit a la foi absolue, le droit au culte des croyants. 

        On assure qu'en Belgique la religion antoiniste compterait jusqu'à 18000 adeptes fervents. A l'étranger, il y a des salles de culte à Paris, à Vichy, à Nice, à Nantes, à Tours, à Monaco. 

        Le succès, l'existence seule de cette religion grossière n'atteste que trop l'ignorance religieuse des foules. 

       Lucien Roure, Au Pays de l'occultisme, C. I, IV, Paris, 1925 ; La légende des grands initiés, Paris, 1926. 

     

                                                   Lucien ROURE.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique