• Point de Vue 25 sept 47 (n° 132)

    Auteur : Directeur de la publication : Maurice Penin
    Titre : Les Antoinistes
    Éditions : Point de vue, 3e année - N° 132 - 25 septembre 1947 - 24 pages

        On peut lire un article consacré à l'antoinisme dans la série "À la découvert des religions inconnues" du magazine Point de Vue.

        Sous une photographie de Germaine Krull, on lit la légende suivante : CETTE CURIEUSE PHOTOGRAPHIE a été prise par un reporter indiscret au cours d'une cérémonie antoiniste. L'objectif a fixé les fluides malsains s'échappant de ce corps douloureux.
        Sous la photographie de l'intérieur du temple de Jemeppe, avec le Père et la Mère, on lit : LE CULTE ANTOINISTE compte quarante-sept temples de ce genre, ouverts à tous, surtout à ceux qui souffrent.

        L'article est le suivant :
        LES ANTOINISTES offrent la guérison par la prière quotidienne
        C'EST peut-être parce qu'il était un simple ouvrier mineur des environs de Liége que Louis Antoine, fondateur d'une religion qui compte aujourd'hui des milliers d'adeptes en Europe, a compris qu'il fallait avant tout, pour réussir dans le métier de prophète, s'adresser à l'humanité souffrante. Les temples parisiens du culte antoiniste, rue du Pré-Saint-Gervais et rue Vergniaud, sont ouverts jour et nuit, à tous les déshérités, pour lesquels l'existence est d'abord un purgatoire.
        Les servants du culte refusent tout paiement en espèces. Ils offrent gratuitement des prières en guérison des maux du corps qui, disent-ils, ne sont que les conséquences de nos erreurs passées. Pour débarrasser l'être des fluides néfastes qui l'habitent, il faut s'adresser avec ferveur à la miséricorde divine. Ces cérémonies d'exorcisme sont publiques. Elles se déroulent devant les effigies photographiques grandeur nature du Père Antoine, de sa compagne, la Mère Antoine, et devant l'arbre de la Science.

    Point de Vue 25 sept 47 (n° 132)

    cliquez pour agrandir


    votre commentaire
  • A-Z Hebdomadaire illustré n°11-3 Juin 1934

    Auteur : Charles Pétrasch
    Titre : Chez les Antoinistes à Liège
    Éditions : A-Z Hebdomadaire illustré n°11, 3 Juin 1934

        Un article qui évoque les Antoinistes, notamment de Liège. L'Opération y est décrite particulièrement, et le texte est reproduit ici.


    votre commentaire
  • Détective n°288 7 janv 1952

    Auteur : Jean Bazal (Reportage photo. M. Coën, Agence Grap, DÉTECTIVE.)

    Titre : Religions étranges : IV. Les Antoinistes

    Éditions : Qui ? - Détective - L'hebdomadaire des secrets du monde - n°288, 7 janvier 1952, p.18-19

     

        Reportage sur les adeptes de Nice, dont les desservants Jean et Thérèse Benedetto. Le récit, dont le titre complet est "Les Antoinistes ne croient qu’à l’influence du fluide pour régénérer l’humanité“, est partagé en 4 chapitres : L’apostolat du Père Antoine, Une robe symbolique, Le fluide qui guérit, La foi du tigre.

     

        Les photos sont à consulter dans la section concernant le temple de Nice.


    votre commentaire
  • Michel Déon - La Chambre de ton père (2004)

    Auteur : Michel Déon
    Titre : La chambre de ton père - souvenirs
    Gallimard, 2004, 144 pages
    puis Folio, 2005, 128 pages

        Le roman se déroule à Paris et à Monaco dans les années 1920 et suit un jeune garçon, Édouard, appelé Teddy. Le livre est une autobiographie romancée basée sur l'enfance de Déon.
        Yasmina Reza déclara dans Le Figaro (19/10/2006) que le livre est "l'un des plus beaux récits de chagrin qu'on puisse lire".

    « Ses parents lui disaient : "C'est impossible que tu te souviennes. Tu n'avais pas un an quand nous avons quitté l'appartement rue de la Roquette." Il persistait et, jusqu'à un âge très avancé, la perfection de cette image est restée la même.
    Plus tard, il s'est beaucoup interrogé sur cette vision si bien gravée dans sa mémoire, mais s'est refusé à consulter un spécialiste de la psychiatrie infantile sur l'éclair de lucidité qui, pour une raison inconnue, illumine la mémoire d'un nourrisson et y imprime, à jamais, une image en couleurs, une image d'ailleurs sans importance, alors qu'il aurait tant aimé en garder une autre, par exemple celle de son père et de sa mère penchés sur son berceau ou s'embrassant. »

    http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Blanche/La-chambre-de-ton-pere

     

        Un extrait évoquant les Antoinistes à lire dans ce billet.


    votre commentaire
  • Germaine Krull - Culte Antoiniste (1928)

     

    Germaine Krull - Temple Antoiniste (1930)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

        Germaine Krull est une photographe allemande, née le 20 novembre 1897 à Wilda Poznań (alors dans l'Empire allemand, aujourd'hui en Pologne), morte le 31 juillet 1985 à Wetzlar (Hesse).

        En 1925 ou 1926, Germaine Krull s'installe à Paris. Son approche « objective » de la photographie, sa fascination pour la machine et son « détournement poétique et graphique », l'architecture métallique et le monde industriel, et la modernité de ses sujets lui valent le surnom de « Walkyrie de fer » ou « Walkyrie de la pellicule ». La Nouvelle Revue française publie alors une petite monographie dans une collection intitulée Photographes nouveaux. Influencée par le photographe László Moholy-Nagy, elle fréquente les surréalistes et rencontre Éli Lotar et Florence Henri. Elle collabore ensuite au nouveau magazine français VU.

        Elle s'installe en 1935 à Monaco, où elle travaille jusqu'en 1940 pour le casino, photographiant les célébrités.

     

        Elle est l'auteur de deux photographies représentant des sujets antoinistes. Elles ont été mises aux enchères par des maisons de vente qui ont publiées le résultat sur Internet.

    - lot 98 chez Millon & associés
    CULTE ANTOINISTE
    Temple, procession, la mère d’Antoine, Crète, quelques
    photographies amateur
    7 photographies - Formats divers
    + doc. (lettre, prospectus, « L’Unitif ») 100 / 150 €
    source : http://www.millon.com/html/fiche.jsp?id=2027360&np=1&lng=fr&npp=10000&ordre=&aff=&r=

     

    - lot 22 chez Serge Plantureux
    Germaine Krull (1897-1985) & alii
    Culte Antoiniste
    Paris, 1928
    Deux épreuves argentiques d'époque, 208x185 et 120x90 mm, le verso de la vue du temple porte le tampon de Germaine Krull.
    source : https://issuu.com/sergeplantureux/docs/btp_03-2015_

     

    - lot 203 chez Oger-Blanchet
    Le culte antoiniste, reportage de 1930 par Germain Krull.
    Épreuve d’époque
    source : http://ogerblanchet.fr/html/fiche.jsp?id=6187638&np=11&lng=fr&npp=20&ordre=&aff=1&r=


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique