• source : bing.com


    votre commentaire
  • source : bing.com


    votre commentaire
  • source : GoogleMaps


    votre commentaire
  • Charles Rifflart (1881-1970).

    Sa signature précise la date exacte de son oeuvre : décembre 1915. Le temple était donc prêt en 1916 certainement.

    Il est également l'auteur de divers monuments à Bruxelles :
    1905 : Maison néoclassique, récemment reconstruite en style post-moderne, Chaussée de Waterloo 220 (Saint-Gilles)
    1908 : Maison bourgeoise de style éclectique teinté d’éléments néogothiques, Avenue Alexandre Bertrand 46 (Forest)
    1910 : Maison Avenue Léon Mahillon 73-75 (Schaerbeek)
    1911 : Immeuble de rapport pour M. Landrieu, rue du Lombard (Bruxelles)
    1911 : Maison de style Beaux-Arts, Boulevard Lambermont 132 (Schaerbeek)
    1911-1913 : Hôtel de maître de style Beaux-Arts doté dès l'origine d'un commerce dans la pièce à rue, Chaussée de Vleurgat 119 (Bruxelles)
    1916 : Temple antoiniste, Boulevard Guillaume Van Haelen 132 (Forest)
    1917 : Ancienne imprimerie De Wulf Rue Démosthène 31 (Anderlecht)
    1920 : Maison de style cottage Avenue Besme 71-73 (Forest)
    1924 : Ensembles de style Beaux-Arts, 41 Rue Alphonse Renard (Ixelles)
    1925 : Ensembles de style Beaux-Arts, 43 Rue Alphonse Renard (Ixelles)
    1929 : Lucarne rectangulaire à un pignon d'une maison Avenue Besme 69 (Forest)
    1930 : Villa de style éclectique tardif d’inspiration Beaux-Arts, Avenue Reine Marie-Henriette 118 (Forest)
    1931/1936 : Ecole communale n° 9 Art déco Rue de Fierlant 35-Rue de Monténégro 155-159 (Forest)
    1933 : Ensemble de deux maisons bourgeoises similaires de style Art Déco, Rue Cervantès 69, 71 (Forest)
    1938 : Bains de Forest (ancienne piscine), rue de Berthelot 34 (actuel Centre El Hikma La Sagesse)


    votre commentaire
  • LE GROUPE DE BRUXELLES

                  Local : 30, rue Saint-Georges.

    Fidèle adepte d'Antoine le Généreux, j'ai ressenti un bonheur de voir naître et grandir notre groupe.

    Il commença, il y a deux ans à peine. A la première lecture nous n'étions que deux, le lecteur et la dame de la maison ; à la seconde il y avait un auditeur, à la troisième, deux et cela ne fit qu'augmenter ainsi jusqu'au jour où l'on dut avoir recours à un plus grand emplacement. Grâce à ceux qui ont désormais consacré leur vie à cette oeuvre humanitaire, nous voici installés, depuis dix mois, rue Saint-Georges, 30. De jour en jour, le nombre des adeptes augmente et actuellement notre groupe est très important ; la plupart appartiennent à la meilleure bourgeoisie et parmi eux nous remarquons beaucoup d'intellectuels, professeurs, philosophes, tous, toujours assidûment fidèles, venant prendre place bien avant l'heure et attendant dans le plus grand silence.

    Pas un mot, pas le plus léger bruit !

    Aussitôt que la lecture commence, le silence a fait place au plus grand recueillement. On sent que le lecteur, avec beaucoup de calme et de clarté, veut convaincre ceux qui l'écoutent, et la parole de notre Père répand dans toutes ces âmes ce baume qu'elles viennent Lui demander et que seul, Il sait leur donner.

    On se sent frères, réunis dans une même pensée, travaillant pour la même cause. On a enfin compris que le vrai bonheur est dans la pratique de la loi d'amour et de charité que notre Père nous a révélée et dont Il nous donne un si grand exemple.

    La lecture terminée, chacun se retire avec le même recueillement et dans le même silence.

    Il est vraiment heureux et consolant pour ceux qui ont la tâche si difficile de contribuer à cette oeuvre, de voir notre groupe augmenter si rapidement, et cela, dans un centre aussi mondain que Bruxelles, où la foi semble anéantie sous le poids de tant de luxe et de plaisirs, ce qui donne libre cours au matérialisme.

    C'est ce qui, au début, nous faisait douter d'une réussite aussi prompte maintenant nous sommes rassurés ; nous avons même acquis la certitude qu'il y a encore, ici, beaucoup d'êtres sensibles à la morale et désireux non seulement d'étudier l'Enseignement de Antoine surnommé le Généreux, mais surtout de le mettre en pratique par leur sincérité et leur dévouement.

                             Un adepte.

    source : extraits des Unitifs


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique