• carte d'identité Schoten

    Adresse : Frans De Ceusterlei 18 (perpendiculaire à la N115 (Eethuisstraat) qui va d'Anvers à Hoogstraten) - 2900 Schoten


    Agrandir le plan

    Style : Néo-gothique

    Panneau : aucun (l'inscription CULTE ANTOINISTE et la date seules restent)

    Temple vendu en 2001

    Date de consécration (par Mère) : 20 octobre 1929

    anecdotes : L'avènement de la machinerie a introduit dans la deuxième moitié du 19e siècle les usines le long de la frontière avec Merksem sur le Canal Albert (les laminoirs d'Anvers s'y trouvaient). La ville a été construite en deux vitesses : d'une part l'industrialisation de son prolétariat d'usine, d'autre part, la survie d'une partie de féodalité.  Même après 1945, 1/3 du territoire communal était dans les mains d'à peine 10 grands propriétaires des terrains.
        Fin du 19e siècle, la nouvelle bourgeoisie de la ville, construit ici leurs villas. Le Koningshof et le Schotenhof en sont encore aujourd'hui les témoins (source : wikipedia).
        Cette particularité explique la proportion de francophones dans la commune : à la fois des Wallons et des Français venus travailler à l'usine et au port d'Anvers et la bourgeoisie flamande parlant français.
        Le chantier naval des Etablissements Cockerill était situé à Hoboken, de l'autre côté d'Anvers.
        La construction du canal Dessel-Turnhout-Schoten débuta en 1844, il  relie le Canal Bocholt-Herentals (de 1843, du Zuid-Willlemsvaart à Bourg-Léopold) au niveau de Dessel avec le Canal Albert (de 1939, de Liège à Anvers) au niveau de Schoten.
        Le temple a été construit lors du boom de la population entre 1920 (quand la commune comptait 6700 habitants, et 1930 où elle atteint 13.200 habitants. Plus 33.000 habitants habitent maintenant Schoten.
        Schoten est à une vingtaine de minutes en voiture du centre ville d'Anvers, et 2h à pied. Le temple est cependant plus proche de Merksem que de Schoten et donc à un peu plus d'une heure du centre d'Anvers (environ 6 km). Merksem est maintenant un district de la ville d'Anvers. La Bredabaan, se trouve non loin du temple. Elle abrite une ligne de tramway depuis 1913, reliant Merksem à Anvers.

        On trouve parfois Schoten-Deuzeld et anciennement Schooten pour la municipalité qui abrite ce temple.
         C'était le seul temple construit en Région flamande. Il a été vendu à la même période que celui de Tournai, faute de desservant et d'adeptes suffisants. Cependant, si un groupe venait à se reformer, le temple pourrait retrouver sa fonction première. En attendant, on ne peut que se réjouir que la façade affiche toujours CULTE ANTOINISTE (malgré que le temple ait subi des transformations en maison d'habitation) rappelant un pan de l'histoire commune entre la ville et le mouvement spirituel.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :