• Caudry - The Express and Telegraph (Adelaide, Di 7 Mai 1912)

    Caudry - The Express and Telegraph (Adelaide, Di 7 Mai 1912)

    “Anthony, the Healer.”

        The former blacksmith of Jemeppe, known as “Anthony the Healer,” is again in the public eye by reason of a remarkable cure which he is supposed to have effected.
        In Caudry (French Department of the Nord) a group of the Anthony sect was established, and several of its women members took to Jemeppe a young girl who had been lame from birth, and could only walk a few steps with great trouble.
        After her visit to “Anthony the Healer” the girl obtained the use of her limbs. When she returned home a crowd gathered in front of the house, and to prove that she was no longer a cripple she threw up the window and walked across the room.
        The girl declared that as soon as she entered the healer’s house she was seized with excitement, and was moved to cry out her faith in him. To her great joy she found that she could walk.
        The sect of Anthony is increasing, and a year ago he approached the Government with a view to obtaining official recognition of his power of healing.

    The Express and Telegraph (Adelaide, Di 7 Mai 1912)

     

    Traduction :

    "Antoine, le guérisseur".

        L'ancien forgeron de Jemeppe, connu sous le nom d'"Antoine le guérisseur", est de nouveau sous les feux de la rampe en raison d'une guérison remarquable qu'il est censé avoir effectuée.
        A Caudry (département français du Nord), un groupe de la secte d'Antoine s'est établi et plusieurs de ses membres féminins ont emmené à Jemeppe une jeune fille qui était boiteuse de naissance et ne pouvait marcher que quelques pas avec beaucoup de difficulté.
        Après sa visite à "Antoine le guérisseur", la jeune fille retrouva l'usage de ses membres. Lorsqu'elle rentra chez elle, une foule se rassembla devant la maison et, pour prouver qu'elle n'était plus infirme, elle se montra à la fenêtre et traversa la pièce.
        La jeune fille a déclaré que dès qu'elle est entrée dans la maison du guérisseur, elle a été saisie d'excitation, et a été poussée à crier sa foi en lui. À sa grande joie, elle a constaté qu'elle pouvait marcher.
        La secte d'Antoine est en augmentation, et il y a un an, il a approché le gouvernement dans le but d'obtenir une reconnaissance officielle de son pouvoir de guérison.

    The Express and Telegraph (Adélaïde, Di 7 Mai 1912)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :