• Ecriture de l'Enseignement

        Quelquefois, c'était grâce à une question qu'on lui posait, soit de bonne foi, soit dans le dessein de le mettre dans l'embarras. Il devait se concentrer, examiner, chercher la réponse. Ou bien encore, pendant la révision des notes, lorsqu'avec M.Delcroix et Mme Desart il reprenait le texte ébauché, que de défauts lui apparaissaient. D'autres part, comme il était difficile d'accorder le fluide de deux personnes instruites, souvent menées à leur insu par l'intelligence, et ce fluide de foi et de simplicité qui était le sien...

            Robert Vivier - Délivrez-nous du mal
            Ed. Labor - Espace Nord, p.308

     

        Il m'est arrivé de perdre de vue la correction que notre Père m'indiquait ; Il s'en apercevait tout de suite car cette erreur intercalait dans le travail un fluide épais qui L'engourdissait, parce qu'il était inassimilable à l'Enseignement ; mais dès que je retrouvais la pensée, avant même que j'en dise un mot, notre Père le sentait et me disait : "C'est bien."

            Mme Desart, Mes Frères, p.LXXVI


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :