• Le Couronnement de l'OEuvre Révélée, Cause, développement & perfectionnement de l'être (p.LXVII)

        Tout ce qui tombe sous les sens n'est que de l'imagination, reflet de l'imperfection. Rien de la matière n'existe qu'en apparence, c'est nous qui l'imaginons ; c'est la vue de notre imperfection qui nous fait apprécier tout contrairement.

    Le Couronnement de l'OEuvre Révélée, Cause, développement & perfectionnement de l'être, p.LXVII


    votre commentaire
  • La Révélation, Le devoir impose la pratique des lois morales (p.111)

        Cependant il est une réalité, c'est que celui qui aime ne cesse jamais d'aimer. Avoir trop d'inclination pour l'un et haïr l'autre, ce n'est pas montrer que l'on possède de l'amour. Sans doute il n'est guère possible de jouir pleinement ici-bas de ce sentiment pur et divin, mais la parcelle que l'on peut s'acquérir permet déjà de beaucoup aimer et empêche d'éprouver la moindre aversion, même contre ceux qui se déclarent nos adversaires. Distinguer entre les uns et les autres, c'est signe que nous n'avons pas encore l'amour vrai qui ne s'acquiert qu'en surmontant insensiblement celui qui en est l'opposé.

    La Révélation, Le devoir impose la pratique des lois morales, p.111


    votre commentaire
  • La Révélation, Le devoir impose la pratique des lois morales (p.105)

        Quand nous aurons compris que l'édifice à construire repose tout entier sur l'amour, nous serons convaincus que, quel que soit le travail, il intéresse l'âme et jamais le corps. La matière n'est que l'effet ; mais nous devrions toujours reporter tout à la cause. Nous ne pourrions résoudre aucune question, rien faire de bon ni de durable sans puiser dans l'amour. Si nous avions acquis plus de savoir, nous commencerions par soigner plutôt l'âme afin qu'elle puisse d'autant mieux entretenir le corps.

    La Révélation, Le devoir impose la pratique des lois morales, p.105


    votre commentaire

  • La Révélation, Tout savoir c'est tout aimer (p.93)

        Nous devons être satisfaits du travail des uns et des autres, lorsqu'ils agissent bien sincèrement et qu'ils ont pour base l'amour. Ne nous arrêtons pas ni aux mots, ni aux phrases, ne tenons compte que de l'intention ; si elle est bonne, impossible que nous fassions du tort au prochain ; celui qui s'égare par ignorance reconnaîtra de lui-même son erreur et réalisera ainsi un progrès.

     

    La Révélation, Tout savoir c'est tout aimer, p.93


    votre commentaire
  • La Révélation, Être ou paraître (p.64)

     

        L'oeuvre en elle-même n'est rien ; elle n'a de valeur que par le travail qu'elle impose, par les difficultés de tous genres qu'elle suscite et dont il faut triompher.

    La Révélation, Être ou paraître, p.64


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique