• François Tinlot, architectes des temples antoinistes de Belgique

    Temple Antoiniste à ériger à Liège - in Revue Moderne des Arts (gallica)

     

    L'image du Père, dessinée par le frère Tinlot portait la mention suivante : Le Père Antoine, le grand guérisseur de l'humanité pour celui qui a la foi, puis à partir de 1929 : Le Père fait l'Opération.

    source : Historique du culte antoiniste


    Il faisait partie du REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU TEMPLE ANTOINISTE DE JEMEPPE-SUR-MEUSE institué par le Père ANTOINE lui-même et mis en vigueur le 01 janvier 1910.

    Art I. - Le Conseil d'Administration du Temple Antoiniste de Jemeppe-sur-Meuse se compose:
    1° de Mr Louis ANTOINE, Guérisseur à Jemeppe-sur-Meuse, membre de droit;
    2° de neuf membres élus qui sont pour l'année 1910:
        - DEREGNAUCOURT Florian, Président.
        - DELCROIX ferdinand, Secrétaire.
        - DELAUNAY Paul, Trésorier.
        - TINLOT François.
        - HOVEN Mathieu.
        - HOVEN Rénier.
        - OLIVIER François.
        - NIHOUL Narcisse.


    Dans la Revue moderne des arts et de la vie, on apprend qu'il fut à l'origine de beaucoup de temple en Belgique, en tant qu'architecte.

    ARCHITECTURE & DÉCORATION


    Les Envois de M.F. Tinlot au Palais
    des Beaux-Àrts, à Liège

    Les plans et reproductions de travaux exposés par M. François Tinlot à la dernière manifestation en faveur de l'Architecture et des Meubles Liégeois, au Palais des Beaux-Arts de Liège, ont donné, une fois de plus, la mesure du beau talent et de la haute compétence de cet architecte, un des maîtres de l'école belge contemporaine. M. François Tinlot est le parfait type du selfman, de l'homme qui s'est créé lui-même une situation enviable et qui ne doit qu'à ses efforts personnels la consécration de son mérite.

    Né le 2 février 1881 à Mons-Crotteux-lez-Liège, M. F. Tinlot, dont les parents étaient peu fortunés, fit cependant ses études industrielles et académiques, consacrant tous ses loisirs au développement de son art, toujours dans sa petite bibliothèque technique et artistique. Ce qu'il sait, ce qu'il connaît, il l'apprit soit par l'expérience, soit par des études patientes et minutieuses au cours des années de sa jeunesse. Il s'établit aissez tôt à Lize-Seraing et gagnait bientôt une réputation bien établie — et justement établie — d'architecte audacieux, très au courant de ce qui touche à sa profession. Car il ne s'occupe pas exclusivement d'architecture proprement dite; mais encore de construclions métalliques, de mécanique, d'électricité, de travaux en béton armé, de chaudronnerie, de calculs justificatifs ou plans détaillés, etc.

    Cette diversité, cette étendue de compétence, nous la trouvons révélée dans ses envois à l'Exposition à Liège.
    A côté d'un magnifique Temple Antoiniste, genre cathédrale, qui va être érigé cette année même place de l'Exposition à Liège; nous avons vu figurer de très rèmarquables plans d'usine; Ce sont les Ateliers de constructions mécaniques Jean Marck à Herstal, la plus ancienne et la plus importante maison de Belgique pour la construction de purgeurs automatiques brevetée.

    C'étaient encore les plans généraux de la maison Sarotés de Herstal (province de Liège), une fabrique de motocyclettes de tout premier ordre et dont on ne compte plus les victoires en courses sur route.

    Il y avait en outre, les plans généraux des Boulonneries de Liège, du Haut-Pré et de Herstal, les trois principales usines du bassin de Liège pour la fabrication des rivets, boulons, tirefonds, etc.
    Plus quelques oeuvres encadrées de l'architecte F. Tinlot qui vont être également exposées au Salon d'Art du journal La Meuse, à Liège. Ce sont :
    La vue générale des Chaudronneries A. F. Smulders à Grâce-Berleur, Liège, à l'échelle 1/200. — Superficie trois hectares. — Ponts, charpentes, chaudières.
    La Manufacture de caoutchouc Octave Houart, à Sclessin. — Isolants, amiante, caoutchouc industriel.
    Les Etablissements Gardier, à Sclessin, ateliers mécaniques de haute précision.
    Ateliers de construction et de chaudronnerie Arthur Devrin, à Jemeppe-sur-Meuse.
    Les Usines Demarteau à Herstal, — Ponts, charpentes, chaudières, chantiers navals.
    Les Ateliers de Canons Lochet à Jupille.
    Les Fonderies Bartsch à Liège-Longdoz.
    Les plans des Forges et Estampage Auguste Lambrecht, à Liège.
    Les plans des Forges et Estampage Gillet (Quai Abattoir), Herstal.
    Les plans des Forges et Estampage de Nessonvaux (S. A.)
    Les plans de Forges et Estampage Olivier, de Herstal.
    Ateliers J. et H. Gerkinet. — Vélo et armes, à Herstal.
    Fabrique de tuyaux, en grès Collinet-Vercheval (Société an), à Wandre-Liège.
    Fonderies Schoonbroodt, à Herstal.
    Grande Brasserie à ériger à Anvers.
    Villa coquette, propriétaire M. Paul Delaunoy, à Cointe Liège.
    Enfin les imposants temples antoinistes de Sclessin, Liège, Fragnée, Visé, Momalle, Herstal, Jumet, Souvret, Ecaussinnes-Carrières.
    Toutes ces oeuvres fort richement encadrées.

    Dans les plans de cet architecte, on demeure confondu devant la précision du travail. Les machines — véritable labeur de miniaturiste — y sont dessinées à l'échelle de 1/100, ainsi que toutes les tuyauteries et appareils. Chacun est un chef-
    d'oeuvre de miniature et de précision qui permet d'apprécier mieux que toute autre chose les exceptionnelles qualités de dessinateur industriel de M. François Tinlot.

                    C. De Cordis.


    Revue moderne des arts et de la vie, 28-02-1922
    source : gallica


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacques Cécius
    Vendredi 12 Juin 2009 à 16:18
    Dorisme
    Je cherche de la documentation sur le dorisme. Merci d'avance.
    2
    Vendredi 12 Juin 2009 à 20:07
    Pierre Dor et le dorisme
    Comme pour Marie Desart, le frère Delcrois et François Tinlot, Pierre Dor fera bientôt l'objet d'un article (après les Deregnaucourt). Mais je pense que vous n'y apprendrez rien. Fraternellement.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :