• Grèce - Des femmes en horreur de sainteté

        La terre sacrée du Mont Athos ne peut pas être souillée par une présence féminine, telle est la loi vieille de 1000 ans, respectée par l'Etat grec et l'Union Européenne. Aussi, quand quatre femmes âgées de 27 à 32 ans, prostituées moldaves, très certainement victimes de trafic, échouèrent sur les côtes du Mont Athos, que croyez vous qu'il arrivât ? Les bons moines, effrayés par cette présence diabolique, appelèrent la police.

        Pour ces victimes des turpitudes masculines, point de charité chrétienne, point de preuve d'amour comme le Christ en montra envers Marie-Madeleine, pécheresse bien-aimée qui fut la première à voir le tombeau vide et le Christ ressuscité. nos quatre Marie-Madeleine moldaves ont peu de chances de voir autre chose que les barreaux d'une prison. La loi grecque punit de deux ans d'emprisonnement tout contrevenant à la loi vieille de 1000 ans. Nous sommes en 2008, dites-vous ?

              Jacqueline Dérens

    Clara Magazine - Septembre 2008 N°109 - Planète femmes - INTERLIGNES, p.20


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :