•     At present Father Antoin's authorized chief representative on earth is Brother Hosias, an elderly man with a keen eye that indicates an intelligence which he, no doubt, regrets. Also he has a rather moderate-sited pair of side whiskers. A visitor to a Sunday service at the temple at Jemeppe sur Meuse describes it as follows :

       "At ten o'clock I sit in the Temple of the Antoinists. It is crowded. Most of the men and women are dressed in the solemn black Sunday garb of the Antoinist sect. All of them have that peculiarly devout look which shows that they really believe this thing and each, on entering, remains for seme moments in silent prayer. One who is in the know can tell from the length of the men's cloaks how long each has been a member and the amount of curl on the broad brim of his hat indicates his standing in the brotherhood."

        An old man turning to the congregation makes the announcement: "Only those who believe will find satisfaction here." At this moment the main door at the back opens wide. In the black robes and with clasped hands another elderly man enters and makes his way to the chancel. Brother Hosias himself; the earthly representative of Father Antoin.
        The Sunday service now conducted by Brother Hosias consists of three different parts. Putting himself into an "ecstatical trance," he begins with a silent prayer. The congregation stands for three whole minutes staring at his trembling lips and clutched hands. After that another Brother mounts the chancel and reads about that which Father Antoin, while still on this plane of existence, dictated about the Goodness in Badness and the Badness in Goodness.
        Brother Hosias listens to this with a singularly blank expression. He has heard those words a thousand times before and many paragraphs seem to be almost devoid of meaning—at least to the ordinary intelligence.
        When the reading is finished numbers are called. The sick persons who have these numbers go each with one of the brothers to a cell. Here the priest goes into another trance-like prayer before a picture of the sainted Antoin, asking for a message on how to advise the patient.
        Some of the advice is the same for almost all cases. The sick and even the well must not eat anything but vegetables, cutting out even butter, eggs and milk. At all times they must keep in mind and obey the tenets of the Antoinist cult which are:

        1. Nobody is able to teach you anything about God. You have to find Him for yourself.
        2. Respect everyone who is a believer, in anything.
        3. Morals, cannot be taught by words. Only your good example teaches others.
        4. To help the poor is not goodness, but simply your duty in preference to yourself. Be careful, because you may thwart the divine purpose in causing this poverty.
        5. Try to love your enemies. It is the only way to get acquainted with your own true self.
        6. If your intelligence and your conscience are well-behaved, you will be free of all suffering.
        7. All suffering finds its origin in the overgrowing of intelligence over conscience.
        8. Do not let your intelligence be your tyrant. It tripe up conscience. 
       9. You find God if you recognise your true self. 
       10. Your conscience is your only guide.

        The followers of Father Antoin do not claim that their faith-healing is in any way allied to miracles.
        The body, they say, Is but the reincarnation of the soul, and the diseases of the body they believe have been inflicted on humans to remind them of sins they have committed. Father Antoin repeatedly said his long experience had shown him that troubles of the spirit—of the mind and conscience—were very often by troubles of the body.

    Albany NY Times Union 1936 - 0709

     

    Traduction :

        Actuellement, le représentant en chef autorisé du père Antoine sur terre est le frère Hosias, un vieil homme à l'œil vif qui indique une intelligence qu'il regrette, sans doute. Il a aussi une paire de moustaches latérales plutôt modérée. Un visiteur à une messe dominicale au temple de Jemeppe-sur-Meuse la décrit comme suit :

       "A dix heures, je m'assois dans le temple des Antoinistes. Il y a beaucoup de monde. La plupart des hommes et des femmes portent l'habit noir solennel du dimanche de la secte antoiniste. Tous ont ce regard particulièrement pieux qui montre qu'ils croient vraiment en cette chose et que chacun d'eux, à son entrée, reste pour quelques instants dans la prière silencieuse. Celui qui est au courant peut dire par la longueur des manteaux des hommes combien de temps chacun a été un membre et la quantité de courbure sur le large bord de son chapeau indique sa position dans la confrérie."

        Un vieil homme se tournant vers la congrégation fait l'annonce : "Seuls ceux qui croient trouveront ici satisfaction." En ce moment, la porte principale à l'arrière s'ouvre en grand. Dans la robe noire et les mains jointes, un autre homme âgé entre et se dirige vers le pupitre. Frère Hosias lui-même ; le représentant sur terre du Père Antoine.
        Le culte dominical qui est maintenant dirigé par le Frère Hosias se compose de trois parties différentes. Se mettant en "transe extatique", il commence par une prière silencieuse. L'assemblée se lève pendant trois minutes entières en regardant ses lèvres tremblantes et ses mains serrées. Après cela, un autre Frère monte le pupitre et lit ce que le Père Antoine, alors encore sur ce plan de l'existence, a dicté sur le Bon dans le Mal et la Mal dans le Bon.
        Frère Hosias l'écoute avec une expression singulièrement vide. Il a déjà entendu ces mots des milliers de fois et de nombreux paragraphes semblent presque dénués de sens, du moins pour l'intelligence ordinaire.
        Lorsque la lecture est terminée, les numéros sont appelés. Les malades qui ont ces numéros vont chacun avec un des frères dans une cellule. Ici, le prêtre entre dans une autre prière en transe devant une image d'Antoine sanctifié, demandant un message sur la façon de conseiller le patient.
        Certains des conseils sont les mêmes dans presque tous les cas. Les malades et même les bien-portants ne doivent rien manger d'autre que des légumes, supprimant même le beurre, les œufs et le lait. En tout temps, ils doivent garder à l'esprit et obéir aux principes du culte antoiniste qui sont :

        1. Personne n'est capable de vous apprendre quoi que ce soit sur Dieu. Tu dois le trouver par toi-même.
        2. Respectez en tout tous ceux qui sont croyants.
        3. La morale ne s'enseigne pas par les mots. Seul votre bon exemple apprend aux autres.
        4. Aider les pauvres n'est pas la bonté, mais simplement votre devoir de préférence à vous-même. Soyez prudents, parce que vous pouvez contrecarrer le dessein divin en causant cette pauvreté.
        5. Essayez d'aimer vos ennemis. C'est la seule façon de faire connaissance avec soi-même.
        6. Si votre intelligence et votre conscience se comportent bien, vous serez libérés de toute souffrance.
        7. Toute souffrance trouve son origine dans la domination de l'intelligence sur la conscience.
        8. Ne laissez pas votre intelligence être votre tyran. Cela trompe la conscience.
        9. Vous trouvez Dieu si vous vous reconnaissez votre connais-toi.
        10. Votre conscience est votre seul guide.

        Les disciples du Père Antoine ne prétendent pas que leur guérison par la foi soit en aucune façon alliée à des miracles.
        Le corps, disent-ils, n'est que la réincarnation de l'âme, et les maladies du corps qu'ils croient avoir été infligées aux humains pour leur rappeler les péchés qu'ils ont commis. Le Père Antoine a répété à plusieurs reprises que sa longue expérience lui avait montré que les troubles de l'esprit – de la raison et de la conscience – étaient très souvent des troubles du corps.


    votre commentaire
  • Jemeppe (openstreetmap.org)

    Temple antoiniste de Jemeppe indiqué dans le cadastre wallon openstreetmap.org


    votre commentaire
  •  

    Entrée du temple 2000 - fronton

    Entrée du temple 1909 - fronton

     


    votre commentaire
  • Entrée du café 1909 - plaques

    On peut lire sur cette carte postale, la plaque du nom de la rue du Bois-de-Mont ainsi que la réclame pour la location de voiture & louage au nom de Gony (?) et Marquet.


    votre commentaire
  • Temple de Jemeppe - avec café du neveu


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique