•     Nous possédons le compte-rendu détaillé d'une séance d'évocation. Le 17 août 1902, des spirites de Jumet-Gohissart, près de Charleroi, vinrent à Jemeppe, et, "pour rendre un tribut de gratitude et de reconnaissance" à Louis Antoine, ils publièrent le récit de cette visite dans Le Messager (n° du 1er-15 septembre 1902) :
        "... L'heure venue, après présentations et connaissances faites, la séance commença par la réception d'un jeune adapte, un joli bébé qui débutait dans la vie terrestre en venant recevoir les souhaits fraternels d'une assemblée spirite d'au moins 200 personnes. Cérémonie touchante en sa simplicité mais d'une portée morale considérable pour les nombreux assistants qui écoutèrent avec un religieux intérêts les instructions pleine d'à-propos, données par le président M. Antoine. Le sujet, toujours d'actualité était : La façon d'élever les enfants, les devoirs des parents vis-à-vis de ceux qu'une Volonté souveraine leur a confiés dans un but de progrès mutuel.
        Viennent ensuite les manifestations d'Esprits par une dizaine de médius-écrivains. Bien qu'habitués des réunions spirites, où l'on recueille les enseignements de ceux qui nous ont précédés dans l'Au-delà, nous pouvons dire que rien ne pourra effacer de notre mémoire le souvenir de la belle et instructive séance à laquelle nous assistâmes avec une émotion bien naturelle. Ces esprits souffrants ou ignorants, que des entités invisibles amies amenaient près de nous dans un but bien défini, nous ont dépeint leur situation malheureuse. Ils nous ont dit leurs peines, leurs regrets, leurs douleurs, s'accusant les uns, du mal qu'ils ont commis de leur vivant sur la terre, les autres, d'un égoïsme natif, fruit de l'ignorance fanatique intéressée au maintien de préjugés séculaires. Parlant à ces disparus de notre monde un langage de bonté, toujours approprié au degré d'avancement intellectuel et moral de chacun, M. Antoine nous a laissé l'impression d'un maître en cette science d'apôtre qui, chez lui, marche de pair avec l'exercice de ses hautes facultés de guérisseur.
        Entr'autres faits remarqués en cette assemblée attentive qui, sans trouble ni impatience, écoutait les réponses obtenues et lues par les médiums-récepteurs, nous notons de belles et douces paroles de reconnaissance émanant d'Esprits non appelés, mais venus spontanément remercier parents ou amis présents de leurs bonnes pensées charitables... Après la séance qui dura deux heures, il nous fut infiniment agréable de faire plus ample connaissance tous bien chaleureusement.
        Un déjeuner familial fut vite préparé dans la salle même des séances où nous fîmes un repas frugal en compagnie de divers amis de notre hôte.

    Pierre Debouxhtay, Antoine le Guérisseur et l'Antoinisme, p.112-13


    votre commentaire
  • Adresse : rue Jules Destrée, 140 (vers Lodelinsart) - 6040 Charleroi (Jumet Gohyssart)


    Agrandir le plan

    Style : néo-roman

    Panneau : LECTURE DE L'ENSEIGNEMENT DU PÈRE
    tous les dimanches à 10 heures
    et les 4 premiers jours de la
    semaine à 19 heures
    OPERATION GENERALE
    les 4 premiers jours de la
    semaine à 10 heures
    Tout le monde est reçu
    gratuitement

    Temple sans photo

    Date de consécration (par Mère) : 20 avril 1919

    Anecdote : C'est le seul temple de Charleroi, Jumet en faisant partie depuis 1977. Le plus proche est à Courcelles (Souvret), puis un autre se trouve à La Louvière. Il y a encore peu de temps, ce temple servait au Solidarité de Groupe, mais il a maintenant un desservant.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique