• L'éventail sensoriel du règne animal

        L'expression "perception extrasensorielle" implique des capacités spéciales. Mais les travaux sur les sens de certains animaux laissent penser que la frontière entre sensorialité et extrasensorialité est plus vague qu'on ne croit.

        Les organes sensoriels des animaux réagissent à des stimuli que les humains ne peuvent détecter. Par exemple, certains oiseaux entendent des infrasons, sons à basse fréquence inaudibles pour l'oreille humaine. Les migrateurs utilisent sur des milliers de kilomètres un système sensoriel de navigation qui n'a pas encore reçu d'explication définitive. D'après Stephen T. Emlen, professeur à la Cornell University et spécialiste d'ornithologie, "les oiseaux ne vivent pas dans le même univers sensoriel que nous ; ils entendent, voient et perçoivent un monde plus étendu que le nôtre".

        Ces propos d'Emlen s'appliquent à d'autres espèces animales. Les animaux marins communiquent sous l'eau par des sons inaudibles pour l'homme. Des bancs de poissons se déplacent et changent de direction de concert, probablement avertis par des signaux. Les chauves-souris sont guidées par leur sens de l'ouïe particulièrement développé. Certaines reconnaissent une proie empoisonnée grâce aux senseurs entourant leur bouche.

        D'après certains chercheurs psi, les humains auraient été dotés jadis de sens analogues, lesquels auraient été "oblitérés" au cours de l'évolution.

    Les Mystères de l'inconnu, Les pouvoirs de l'esprit, p.58


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :