• Le Couronnement de l'OEuvre Révélée, Le libre arbitre (p.IX)

        Nous ne trouvons notre libre arbitre que dans l'erreur, si celle-ci n'existait pas, la vérité n'aurait pas sa raison d'être, elle serait incompréhensible car elle n'est telle que parce que l'autre existe. Nous ne pourrions l'apprécier que par son opposé.

    Le Couronnement de l'OEuvre Révélée, Le libre arbitre, p.IX


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :