• Les temples de Liège (Hors-Château et Angleur-Quai des Ardennes) ont ouverts leurs portes à des visites guidées, en 1999 et en 2008 :

    Liège - Chênée
    Circuits "Bâtiments représentatifs de la période 1850-1950"
    Renseignements : 04/367 65 78. 
    Accompagnés de votre guide, vous partirez à la découverte de nombreuses bâtisses – dont certaines seront exceptionnellement accessibles intérieurement – lors des deux circuits prévus le samedi 11 septembre.
    [...]
    L’après-midi, le circuit débutera par la visite extérieure et intérieure du Temple des Antoinistes où un responsable vous accueillera. Ce bâtiment de style néo-gothique fut construit en 1935. Particulièrement répandu en Wallonie, ce culte, reconnu comme religion en 1926, trouve en partie ses origines à Jemeppe-sur-Meuse où vivait Père Antoine le guérisseur (1846-1912). Après avoir épinglé quelques façades typiques du quartier des Vennes (Art Nouveau et Art Déco), vous découvrirez l’église Saint-Vincent, reconstruite d’après les plans de l’architecte Robert Toussaint.

    source : http://mrw.wallonie.be/dgatlp/dgatlp/Pages/patrimoine/ce/RW/aJP99/99lie029.html

    --------

    Enfin en décembre, visitez les « Lieux de culte: particularités et diversité ». Cultes protestant, antoiniste, orthodoxe, catholique ouvrent les portes de leurs édifices et de leur spiritualité au public. Prix : 4€. Infos : 04/237.92.92.
    posté le 27-02-2008
    Office du Tourisme de Liège - Féronstrée, 92

    source : http://www.liegenews.be/htm/vielocale.php
    et ftp://ftp2.mtpaysdeliege.be/mtpaysdel/agenda/AgendaMTPL-12-2008-low.pdf


    votre commentaire
  •     Le bâtiment qui fut remplacé par le temple, rue Hors-Château, fut l'imprimerie de la revue mensuelle l'Auréole de la Conscience, publié d'avril 1907 à avril 1909.

       A la nouvelle doctrine il convenait de donner un organe qui pût la répandre au loin. Dès septembre 1906, Antoine annonçait la publication prochaine d'une revue. En avril 1907, paraissait, portant comme date "mai 1907", le premier numéro de la Revue Mensuelle de l'Enseignement du Nouveau Spiritualisme fondé par Antoine le Guérisseur. Séparés de ce titre par un double trait suivaient les mots : L'Auréole de la Conscience en caractères gras ; puis le texte que nous retrouvons inscrit dans tous les temples antoinistes : "Un seul remède peut guérir l'humanité : La Foi ; c'est de la foi que naît l'amour : l'amour qui nous montre dans nos ennemis Dieu lui-même ; ne pas aimer ses ennemis, c'est ne pas aimer Dieu ; car c'est l'amour que nous avons pour nos ennemis qui nous rend dignes de la servir ; c'est le seul amour qui nous fait vraiment aimer, parce qu'il est pur et de vérité". Ce texte est suivi de l'indication : "Base de l'Enseignement d'Antoine le Guérisseur", qui est reproduite jusqu'au numéro de mai 1908, inclusivement.
        En juin 1908, le titre fut modifié en Revue Mensuelle de l'Auréole de la Conscience. En juillet 1908, le titre devient Revue Mensuelle de la Révélation : L'Auréole de la Conscience. Il restera tel jusqu'à la fin de la revue.
        Le prix de l'abonnement annuel était de 2 francs pour la Belgique ; de 3 francs pour l'étranger, à envoyer par mandat postal à l'Administration, 17, rue Hors-Château, à Liège, où était imprimé ce périodique.
        La plupart des articles parus dans l'Auréole se retrouvent, revus et corrigés, dans la Révélation et le Couronnement de l'oeuvre révélée, livres sacrés des antoinistes.

    Pierre Debouxhtay, Antoine le Guérisseur et l'Antoinisme, p.137-141


        Interpellés, [Pierre Dor, Mathieu Hoven et Marie Henrotay, sa femme] m'ont déclaré : "Nous sommes les disciples de M; Antoine le Guérisseur  ; il nous fournit ces brochures que nous vendons à dix centimes pièces ; avec cet argent nous pourvoyons à notre entretien et à nos frais ; nous remettons le reste, s'il y en a un à M. Deregnaucourt, imprimeur de la revue d'Antoine le Guérisseur, rue Hors-Château, 17, à Liège ; d'autres personnes, plus riches que nous, vendent aussi des brochures et ne retiennent aucun bénéfice pour leurs dépenses, ils versent la recette entière à M. Deregnaucourt.

    Rapport du garde champêtre d'Esneux, canton de Louveigné, arrondissement de Liège Clément Requier, l'an 1907, du mois de juin, le 27e jour.
    in Pierre Debouxhtay, Antoine le Guérisseur et l'Antoinisme, p.255


    votre commentaire
  •    Pierre Debouxhtay nous renseigne que plusieurs salles de lecture existait dans les environs de Liège : quatre maisons à Liège même, Kinkempois, Grivegnée, Alleur, Loncin, Ans, Fragnée...


    votre commentaire

  • Une classe de l'Ecole du Nouveau spiritualisme (étude des diverses philosophies) est organisée au temple, le 2e dimanche du mois à 10 heures après la Lecture (cf. l'agenda du culte au bas de la page d'accueil de ce site pour les dates).

    Elle est ouverte aux antoinistes et aux adeptes d'autres religions, et enfin aux non croyants.

    Renseignements : tél 04/233.73.78


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique