• ... et la Lumière luit dans les ténèbres
    par Léon Meunier.

      Ce petit livre eût pu porter pour titre : Elévations. Il renferme, en effet, une suite de pensées dont le mysticisme n'échappera pas à un lecteur averti. Ces pensées peuvent être considérées ou comme sujets de méditations ou comme conclusions de thèses morales, c'est-à-dire que, dans leur expression très précise, elles éveillent dans l'esprit du lecteur l'idée des nombreux arguments d'où elles sont sorties ; et c'est là un exercice salutaire de réflexion.
        On sait, d'autre part, que l'auteur est un spiritualiste sans étiquette. Son livre témoigne qu'il a étudié tout particulièrement la théologie catholique et la doctrine antoiniste ; il préfère celle-ci à celle-là : gardez-vous, toutefois, de conclure qu'il est inféodé à la secte antoiniste. Il parle d'Antoine de Jemeppes comme d'un guide spirituel dont il faut étudier la doctrine, à son sens, très profonde et qui accorde le positivisme le plus exact avec le mysticisme le plus élevé, mais il ne va pas plus loin. Son petit livre est d'ailleurs, assez mal apprécié des antoinistes « officiels » et l'on rapporte qu'une guérisseuse, gardienne d'un temple antoiniste, après avoir brûlé le livre, en a, par circulaire, déconseillé la lecture aux centres antoinistes !
        Mais qu'importe ? Pour nous, spirites, qui accueillons sans crainte toute recherche de Vérité, ce petit livre est de ceux qu'il faut lire et surtout « méditer ».
        (Se trouve chez l'auteur M. Meunier, 10, rue Perceval. Paris 14e (3 fr. 50).

    Recension dans Revue scientifique et morale du spiritisme, volume 27, 1924 (pp.60-61)
    http://iapsop.com/archive/materials/revue_scientifique_et_morale_de_spiritisme/revue_scientifique_et_morale_du_spiritisme_v27_1924.pdf


    votre commentaire
  • L'Auréole de la Conscience (La Vie Mystérieuse, n°8, 25 avril 1909)

    Le mouvement psychique

        Un de nos abonnés de Liège nous adresse la collection d'un journal que vous ignorez peut-être, cher lecteur, bien qu'il en soit à sa 2° année ; c'est l'Auréole de la Conscience, sous la direction d'Antoine le Guérisseur.
        Antoine le Guérisseur habite un village de Belgique. Vous pensez bien qu'en France, pays de liberté, si jamais un guérisseur s'avisait de publier un journal destiné à célébrer ouvertement sa méthode de guérison, il prendrait vite le chemin du Dépôt. Mais, en Belgique, sous l'égide du roi Léopold, pourvu que le repos du royaume ne soit pas troublé, chacun fait ce qu'il veut, sans avoir à craindre les gendarmes ou les syndicats de morticoles.
        Antoine reçoit des malades de toutes les régions, qu'il guérit par une simple imposition de mains, comme remèdes il conseille la prière, la bonté, la concentration de la pensée souveraine. Et il paraît qu'il obtient des miracles, tout en étant complètement illettré ; car son journal est fait par son secrétaire.
        En somme le guérisseur est un simple magnétiseur. Et à tout prendre il vaut mieux s'adresser à notre collaborateur le docteur Mesnard, qui lui, au moins, connait l'anatomie du corps humain, ou au docteur Encausse, qui à l'Ecole de Magnétisme dirige une clinique où il guérit également par l'imposition des mains.

     

    La Vie Mystérieuse, n°8, 25 avril 1909

     


    votre commentaire
  • Encart de publication pour L'Unitif (Le Fraterniste, à partir du 25 juillet 1913)

    Encart de publication pour L'Unitif (Le Fraterniste, à partir du 25 juillet 1913
    dans les Principaux Périodiques français et étrangers faisant échange avec « LE FRATERNISTE ».)


    votre commentaire
  • Encart de publication L'Auréole de la Conscience (Le Fraterniste, dans les numéros de décembre 1910)

        La revue de l’Auréole de la Conscience est mentionnée dans les Principaux ouvrages et périodiques français et étrangers – traitant du Spiritisme – Spiritualisme – Magnétisme – Théosophie, etc., à la fin du journal Le Fraterniste dans les premiers numéros (décembre 1910). L’avis disparaît pour les années 1911 et 1912. À partir du 25 juillet 1913 apparaît une annonce pour l’Unitif dans les Principaux Périodiques français et étrangers faisant échange avec « LE FRATERNISTE ».


    votre commentaire
  • Léon Meunier, Le Vrai Message de Jésus - Publicité (Revue spirite)Léon Meunier, Le Vrai Message de Jésus - Publicité (Revue spirite)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur les images pour agrandir

        Encart publicitaire pour le livre de Léon Meunier, Le Vrai Message de Jésus, dans la Revue spirite (1929 et 1931).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique