• Maison natale du Père Antoine


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •     Les habitans du rivage de la Meuse dans le rayon de plusieurs lieues de Seraing, emportés par les progrès et l'action incessante de l'industrie, sembloient avoir mis au second rang les intérêts de la religion ; les grands sentimens de la foi paraissoient affoiblis au milieu d'eux et l'esprit du philosophisme gagner rapidement dans la classe ouvrière.
        Cependant là comme ailleurs on reconnoit toujours la Belgique, essentiellement catholique et toujours sentant ses sympathies se réveiller à l'aspect de la religion et de ses ministres.

    lettre du 25 août 1837
    signé
    M.-L.-J. COLLARD, curé de Flémalle-Haute,
    L.-J. DEFOSSE, curé de Flémalle-Grande,
    L.-T.-J. STIENNON, curé de Jemeppe,
    P.-H.-J. DELVAUX, chapelain de Mons.

    Journal historique et littéraire, Volume 4, p.254
    source : Google Books


    votre commentaire
  • MONS, commune du canton de Hollogne-aux-Pierres ; bornée au N.O. par Velroux, N.E. par Hollogne-aux-Pierres, E. par Grâce-Montegnée et Jemeppe, S. par Flémalle-Grande, Flémalle-Haute et Chokier, 0. par Horion-Hozémont.

    A 1/3 de l. de Hollogne, 3/4 de Velroux, Flémalle-Grande et Flémalle-Haute, 1 de Horion-Hozémont, 1 1/4 de Chokier et 2 O. de Liége.

    Ses dépendances sont Crotteux à 1/6 de l. du chef-lieu ; Jonckeu à 1/8 de l. ; Méan, idem ; Tirogne, à 1/4 de l. ; Rullier, à 1/2 l. ; Souxhon, id. ; Ardonnes, id. ; Paradis, idem ; Dictée, idem ; Pépinsart, idem ; Vingt-Deux, idem ; Rosart, à 1/4 de l. ; Rengisart, à 1/3 de l.

    Le territoire de cette commune est élevé et entrecoupé de collines. Le terrain est argileux, sablonneux, pierreux. La couche vègétale varie de 25 à 60 centim. de profondeur. - 2 petits ruisseaux.

    Il y a 225 maisons ; construites partie en pierres et briques, partie en bois et argile ; la plupart couvertes en paille, quelques-unes en ardoises et en tuiles ; en grande partie disséminées. On y remarque un ancien château, situé au milieu du village. - 1 église dédiée à St.-Lambert.

    On y cultive le froment, le seigle, l'épeautre, l'orge, l'avoine. Fourrages, lègumes, fruits. Deux petits bois. Chevaux, vaches, moutons. 1 moulin à farine mu par eau ; 1 brasserie. - On y exploite de la houille.
     Population : 1152 habitans.

    Superficie : 667 h. 07 a. 16 c.

    Ci-devant pays de Liège.


    Dictionnaire géographique et statistique de la province de Liège (Henri Joseph Barthélemi Del Vaux) - 1835


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique