• Maison des Blanc-Talon à Aix, Les Hauts de Marlioz (patrimoine.auvergnerhonealpes.fr)

    Maison des Blanc-Talon à Aix, Les Hauts de Marlioz (patrimoine.auvergnerhonealpes.fr)

    Commune : Aix-les-Bains
    Lieu-dit : Les Hauts de Marlioz
    Adresse : 33 chemin des Burnet
    Cadastre : 1879 E 871 p. ; 2004 AV 113 

    Paul Yvroud fait bâtir une maison en 1903, agrandie dès 1904. En 1924, celle-ci est signalée comme villa dans les matrices cadastrales. L'architecture extérieure du bâtiment a depuis fait l'objet de modifications.

    Liste des propriétaires :
    1903 : Yvroud Paul, à Chambéry
    1911 : Blanc-Talon Ernest, cultivateur
    1912 : Yvroud Paul
    1918 : Yvroud Louise, la veuve
    1921 : Perillat François
    ...

    source : https://patrimoine.auvergnerhonealpes.fr/dossier/maison/9ca07149-1ff2-4448-acd4-a5b7c610c7d2

     

        S'agit-il de cette maison dont parle Henri Cossira dans Sciences et Voyages en 1919 :
        Convertissant la plus grande pièce de sa maison en temple, il y plaça l'Arbre de la Science de la Vue du Mal, et le tableau sur lequel on lit le précepte fondamental de l'antoinisme :
        « Un seul remède peut guérir l'humanité : la Foi ; c'est de la Foi que nait l'Amour : l'Amour qui nous montre dans nos ennemis Dieu lui-même ; ne pas aimer ces ennemis c'est ne pas aimer Dieu, car c'est l'Amour que nous avons pour nos ennemis qui nous rend dignes de le servir ; c'est le seul amour qui nous fait vraiment aimer, parce qu'il est pur et de vérité. »
        Et revêtu de la lévite noire de l'antoiniste, Ernest Blanc-Talon, se croyant nanti d'une procuration de la Mère, se mit à opérer. 

        Ou encore cette article de L'Abeille de la Nouvelle-Orléans de 1912 :
        Autour d'une grange, qui leur sert de temple, les fidèles de la religion belge viennent écouter la parole de leur prêtre improvisé. 
       "Seulement, comme la grange de Marlioz était trop peu pratique, je fis parqueter un local qui étai libre chez moi ; j'y fis disposer des bans et des chaises. C'est là que tous les dimanches à 3 heures, une trentaine de prosélytes ayant sous les yeux "l'arbre de la Science de la Vue du Mal" viennent écouter la lecture que je leur fais."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :