• Merksem vers 1830

    MERXEM, commune du canton, de l'arrondissement et à 2/5 de lieue N.E. d'Anvers.

    Elle se compose de son chef-lieu et du hameau de Dambrugge.

    Hydrographie : Le Laesrsche-Beek sépare, au N., cette commune de celle d'Eeckeren et Austruweel. Le Schyn arrose le territoire au S.E. et forme SA limite avec Deurne, Borgerhout et Anvers ; il reçoit toutes les eaux qui descendent des bruyères.

    Sol : Plaine unie, partie basse, partie tant soit peu élevée. L'argile domine sur quelques points ; le sable forme la base du sol dans certaines localités, dans d'autres on trouve des terres marécageuses.

    Agriculture : La quantité des grains récoltes par année s'élève à seize mille rasières, dont un tiers en orge, un tiers en avoine, un sixième en froment et un sixièmie en seigle. On recueille annuellement deux cents rasières de sarrasin, cinquante de colza et deux mille de pommes de terre. Les fourrages suffisent à peine à la consommation locale. On y cultive principalement le pommier dans les vergers. Il y a des chênes, des hêtres, des trembles sur futaie et quelques taillis dont l'aménagement est de six ou sept ans. Trente-sept fermes. La commune comptait, en 1830, cent trente-deux chevaux, vingt-trois poulains, deux cent cinquante-trois bêtes à cornes, cinquante-sept veaux, quatrevingt-deux porcs, soixante moutons et quatre-vingts chèvres.

    Population : Mille cinq cent cinquante deux habitans. Il y a eu, en 1830, trente-neuf décès et cinquante naissances.

    Habitations : Deux cent quarante-six maisons ; elles sont généralement construites en briques, couvertes en pannes et agglomérées le long de la grande route d'Anvers à Breda. Il y a une église, une maison communale et une école primaire. On y remarqne les maisons de campagne de MM. Geelhand, Van Praet, Vinck, Lunden, Le Peige, Knyff et Govaerts.
    On trouve à Merxem une société de musique et une société pour le tir à l'arc.

    Commerce et Industrie : Il y a une briqueterie, une raffinerie de sel, une imprimerie de coton, une brasserie, et une distillerie, une fabrique de sirop, trois moulins à farine et un à huile, mus par vent.

    Routes et Chemins : La grande route d'Anvers à Breda traverse la commune du S. au N. Les chemins vicinaux sont praticables en toutes saisons. — Dix ponts en pierre et deux en bois.


    Dictionnaire géographique de la province d'Anvers (Philippe Vandermaelen) - 1833


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :