• Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur les sectes (France)

    Les mouvements " guérisseurs "

    On peut qualifier de " guérisseuses " les théories professant un mode de guérison non reconnu par la science médicale actuelle.

    Le degré de dangerosité de ces théories varie suivant quelles complètent ou se substituent à des techniques plus scientifiques, qu'elles entraînent ou non des interactions avec des substances actives prescrites par des médecins.

    Les mouvements guérisseurs sont extrêmement divers.

    Un des plus anciens est le culte antoiniste, fondé par Louis Antoine à la fin du dernier siècle. La notion de maladie est niée, de même que celle de la mort (croyance en la réincarnation) : c'est l'intelligence qui crée la souffrance, c'est la seule foi en elle-même qui la supprime, et non l'intervention des professionnels de santé.

    Le mouvement HUE France (branche française de l'Institute for Human and Universal Energy Reseach Inc - IHUERI) se rattache, lui, au courant plus Nouvel âge ou orientaliste. La thérapie proposée consiste à " injecter de l'énergie universelle dans l'organisme du patient (...) en débloquant les canaux d'énergie " , grâce à une action consistant à maintenir les chakras ouverts. L'ensemble des pathologies est couvert par les techniques de l'IHUERI.

    Plus récent et d'apparence catholique, le groupe Invitation à la Vie Intense (IVI) a été fondé en 1977 par Yvonne Trubert. La doctrine, fondée sur l'affirmation du caractère bénéfique de certaines " harmonisations " et " vibrations " , emprunte à de multiples théories, y compris médicales.

    Il est à signaler que les mouvements guérisseurs recrutent, dans des proportions non négligeables, parmi les professionnels de la santé, médicaux ou para-médicaux, ce qu'un des interlocuteurs de la Commission a expliqué de la manière suivante : " Aujourd'hui, de nombreux m- ce n'est pas moi qui prendrai position - les e classique. Ils cherchent donc des voies nouvelles dans les ms que l'on voit fleurir: mn particulier les m amen ÇÊJõai trouvous sommes en train dõe nouvel arrivant a ainsi la caution de ses confrante, jõallais dire sur un plan scientifique. Il entre donc dans la secte, il y dle. Tous les gourous que jõai ntelligence ! "

    Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 22 décembre 1995.
    RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION D'ENQUÊTE (1) SUR LES SECTES
    source : http://www.assemblee-nationale.fr/rap-enq/r2468.asp

    note : désolé pour la fin du texte mais il apparaît comme ça dans le rapport en ligne...


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jacques Cécius
    Dimanche 21 Février 2010 à 17:24
    Sectes
    Le professeur Nefontaine, de l'Institut d'histoire des religions et de la laïcité (Bruxelles), a terminé son exposé, lors d'une séance de la commission, en disant qu'il avait peu de renseignements sur l'antoinisme, mais qu'il avait entendu parler de nombreuses guérisons. Les termes ne sont pas garantis, mais bien le sens.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :