• Roland A E Collignon, La Vie tourmentée de Louis - Les Maisons

        - Nos valeurs boursières ont été multipliées, annonça-t-elle à voix basse. Demain, j’irai à la banque afin de réclamer l’échange de nos biens contre des espèces – elle exhiba un petit carnet remplis de chiffres soulignés de rouge – J’ai tout calculé… Si nous entreprenons la construction de ces maisons à nos frais, nous pourrions récupérer une partie de nos investissements avec des loyers aussi modestes soient-ils.
        - Combien ?
        - 4 000 francs, terrain compris avec une façade limitée à 4 mètres et la distribution d’eau en prévision. Nous pourrions en faire construire une vingtaine comme prévu !
        - Seuls des ouvriers bien payés pourraient les louer, or ce sont les autres que nous devrions aider, ceux qui n’ont pas de moyens.
        - Oui, mais quand la municipalité se rendra compte de notre initiative, elle n’en restera pas là et se mettra en devoir d’en construire d’autres, par émulation, et ainsi tout le monde sera décemment relogé.

    Roland A E Collignon, La Vie tourmentée de Louis Antoine


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :