• Sectes - technique d'endoctrinement

    Comme technique des sectes, on trouve :
           1. séduction
           2. isolement
           3. terreur
           4. culpabilisation
           5. déresponsabilisation
           6. désaliénation

    Tantons maintenant de voir comment cela se passe pour ces points chez les antoinistes :
        1. aucun prosélytisme n'est permis, pas même un site officiel. Il faut entrer dans un temple pour entrer en contact avec des antoinistes, et pousser la porte soi-même, bref faire une démarche volontaire.
        2. "Chacun selon sa foi", cela veut dire que quiconque, même se disant antoiniste, peut et même doit s'il en éprouve le besoin, garder les contacts avec sa religion. Le Père dit également que c'est par l'exemple que l'antoinisme pourra progresser, et il encourage à peine de discuter de l'Enseignement de sa famille, c'est tout.
        3. l'accent est mis sur le libre-arbitre, si quoi que ce soit déplaît, on est tout à fait autorisé à ne plus mettre les pieds dans un temple, ou simplement changer de temple. Les instances morales du culte sont élus démocratiquement par un vote, la prière est un moment de recueillement silencieux, sans sermon, et la consultation est libre, non-obligatoire, durant laquelle, disait Mère, il est conseillé au desservant de parler le moins possible, d'écouter simplement.
        4. me concernant, je culpabilise seul, je n'ai pas besoin des antoinistes pour ça, et quand je trouve un passage dans l'Enseignement qui me ferais penser que c'est parce que je n'ai pas assez progresser, ma desservante et l'Enseignement, me dira que chacun est à son évolution, et qu'on ne peut pas dire qui est "supérieur" à qui. Nous sommes encore tous imparfait de toute façon, et devons faire avec, en ayant l'idée de s'améliorer au contact des autres, tous les autres, surtout peut-être les personnes qui ne partagent pas notre avis, car ce sont elles qui jous montrent comment on ne veut pas être, et elles constituent une épreuve pour progresser. Si on considère qu'elles ont raisons, nous devons les rejoindre si nous pensons qu'elles constituent une Vérité pour nous à ce moment : "ce qui est aujourd'hui pour nous la lumière, sera demain de l'ombre".
        5. au contraire, nous avons notre libre-arbitre et notre conscience pour nous guider, nous sommes seul pour progresser, et la compréhension de l'Enseignement se fait seul.
        6. nous vivons dans une société judéo-chrétienne, en effet, l'antoinisme constitue une autre solution, qui en diffère, et qui demande parfois à regarder la société différemment : anti-consumérisme, seule sa propre conscience est le guide, son libre-arbitre est la seul valeur à défendre.



    "Examinées de plus près, cependant, les croyances de Heaven’s Gate ou de la scientologie ne sont pas plus étranges que celles que partagent des milliards de personnes «normales» au sein de leurs religions: le ciel, l’enfer, les anges, Satan, des dieux mis en croix, la résurrection, la réincarnation, les messies, les trinités, la transsubstantiation, et ainsi de suite. Comme on l’a fait remarquer, le délire d’un seul, c’est la maladie mentale; le délire d’une foule, c’est la secte; celui de la multitude, c’est la religion."

    source : http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/cults.html

    Les caractéristiques d'un mouvement sectaire : La commission recense 9 dérives sectaires, caractérisant un mouvement sectaire.

    - la déstabilisation mentale : Elle se caractérise par la domination psychologique du groupe sur l'adepte, qui peut être assimilée à du harcèlement moral. Le culte d'un gourou peut traduire cette emprise psychologique.
    -> aucune domination, puisqu'on reste libre d'aller et venir au culte comme on l'entend. En Belgique, le retrait des photographie évite même tout transfer possible.

    - des exigences financières exorbitantes : Les adeptes doivent s'acquitter de contributions, de formations onéreuses, dont les montants sont souvent établis en fonction du revenu.
    -> rien n'est demandé au consultant, pour ma première visite, j'ai presque du insister pour pouvoir acheter l'Enseignement, au prix de 10€.

    - la rupture avec l'environnement d'origine : Le groupe devient le centre de toutes les décisions. Souvent, il favorise la rupture avec la famille et les amis de l'adepte.
    -> c'est le connais-toi (la conscience) qui doit guider, et pas de rupture avec la famille, on peut même garder sa religion.

    - l'existence d'atteintes à l'intégrité physique : Certaines règlesprohibent les transfusions sanguines, le recours à la médecine, etc
    -> le desservant ne doit jamais aller sur le terrain de la médecine, il tente une guérison de l'âme, pas du corps. Il est d'ailleurs étranger de voir qu'on stygmatisera tout un groupe religion ou non en l'acusant de secte (et maintenant de dérive sectaire, puisqu'on a toujours pas trouvé de définition juste pour le mot "secte"), mais qu'on ne le fera pas pour tout l'Eglise chrétienne quand un prêtre violera ses enfants de choeur.

    - l'embrigadement des enfants : Les mineurs, considérés comme vulnérables, ne disposent pas de la faculté de choisir.
    -> chacun est libre d'emmener son enfant à l'office, mais l'Ensiegnement insiste sur le fait qu'une fois grand, l'enfant doit également suivre sa conscience. D'ailleurs si les Antoinistes sont peu nombreux, c'est parce qu'il n'y a pas d'embrigadement de force des enfants, et c'est heureux.

    - le discours anti-social : Chaque groupe prône une idéologie proche de la Rédemption : le disciple, curieux, voire fasciné, acquiert un savoir réservé, avec un langage nouveau. Les certitudes péremptoires, impossibles à contester, exclusives et inaccessibles aux non initiés, demeurent imperméables à toute remise en question.
    -> on ne promet pas de Rédemption et de guérison, c'est moi qui devra me sortir de la situation dans laquelle je suis, avec l'aide d'un desservant, si on en ressent le besoin, et on peut changer de desservant comme on l'entend.

    - les troubles à l'ordre public : Lorsque les mouvements enfreignent la loi pour recruter des adeptes : prosélytisme, envoi de DVD "éducatifs" sans mentionner les liens entre l'organisme expéditeur et le groupe sectaire, réutilisation de données privées, fraudes fiscales, entrisme, etc.
    -> rien de tout ça, on a rarement entendu parlé de procès mettant en scène un antoiniste, hormis Louis Antoine lui-même quand il était encore spirite-guérisseur. Pas de prosélytisme, pas d'envoi de DVD ou autre, il faut entrer dans un temple pour entrer en contact avec le culte. Point d'entrisme non plus (le fait de faire entrer dans une autre organisation aux idées proche) : il n'y a rien derrière l'antoinisme, que soi-même à chercher.

    - l'importance des démêlés judiciaires : En raison de pratiques illégales et punies par la loi, certains groupes sectaires sont habitués des tribunaux pour différents motifs. Détention de stupéfiants, viols d'enfants, substitution d'enfants, mauvais traitements, refus de soin sur des mineurs, harcèlement moral en sont quelques exemples.
    -> même remarque que plus haut, rare sont les procès à propos d'antoiniste (un site anti-secte cite le cas de plusieurs procès, mais sans préciser combien et pourquoi).

    - les tentatives d'infiltration des organisations : Depuis plusieurs années, les entreprises sont la cible de mouvements sectaires. Des groupuscules, par le biais de formations dites professionnelles, tentent d'enrôler de nouveaux individus.
    -> pas de prosélystisme encore une fois, de me demande d'ailleurs quel résultat cela peut apporter comme contact ?

    source : http://www.linternaute.com/savoir/societe/dossier/sectes/sectes-definition.shtml


    cf. aussi : http://pagesperso-orange.fr/jy-barre/sectes.htm


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :