• Seraing et son patrimoine

        On ne peut pas quitter le site sans regarder l'étrange chapelle au clocher modeste qui se trouve derrière elle. Il s'agit du temple antoiniste de Seraing érigé en 1915 dans ce quartier ouvrier. Antoine, dit le guérisseur (Mons-Crotteux, 1876 – Jemeppe, 1912), d'abord catholique puis inspiré par le spiritisme, est à l'origine d'une sorte de religion superstitieuse qui s'implantera surtout dans les villages ouvriers de la région, puis le long du sillon industriel wallon, et à travers la France. On compte plus de 30 temples antoinistes en Belgique. Ils expriment, à leur manière la mentalité d'hommes frustres qui peinaient leur vie durant au fil d'un labeur éreintant.

    Brochure : seraing.be


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jacques Cécius
    Lundi 29 Juin 2009 à 07:36
    superstition?
    L'article publié par la ville de Seraing est pour le moins partisan ! S'il s'était s'agit d'une église catholique ou d'un temple protestant, d'une synagogue, l'auteur aurait-il utilisé le qualificatif de "superstitieux" ?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :