• Sigmund Freud vs. Louis Antoine sur l'instinct de l'humain

        Freud est pessimiste sur l'instinct de l'homme : il n'y a pour lui que l'Eros (instinct sexuel) et le Thanatos (l'instinct de mort). Louis Antoine est optimiste : si on cherche à découvrir son instinct, on y trouvera la perfection divine.

        Voilà ce que dit cependant Zweig sur la pensée de Freud :
        L'âme de l'homme ne se laisse pas tromper : elle sait d'un façon mystérieuse que les innombrables jouissances nouvelles et supérieures parmi lesquelles les arts, les sciences, la technique, essaient quotidiennement de lui faire illusion ; que l'asservissement de la nature et les multitudes commodités de la vie lui ont valu la perte d'une autre volupté plus totale, plus farouche, plus naturelle. Quelque chose, en nous, biologiquement caché peut-être dans les labyrinthes du cerveau et que charrie notre sans, se souvient mystérieusement de cette liberté suprême liée à notre état primitif : tous les instincts vaincus depuis longtemps par la culture - l'inceste, le parricide, la pansexualité - hantent encore nos rêves et nos désirs.

       Stefan Zweig - La guérison par l'esprit, p.369
       Le Livre de Poche, n°9524, 1931 (1982 & 1991 pour la traduction française)


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :