•     Je suis le desservant du Temple de SPA. il est vrai qu'ici depuis peu de temps un engouement général c'est propagé au niveau du temple. De plus en plus de monde viennent assister aux lectures le dimanche matin, une école du nouveau spiritualisme s'est ouverte, peu de temps avant la désincarnation de notre Représentant du Père dont j'avais le soutien.
        Et le monde "politique" ici à Spa soutient le temple, j'en veux pour preuve à l'office du tourisme, ils ont répertorié dans leur brochure, les sites à "visiter", sur la carte géographique de la ville, le temple.
        C'est donc un honneur de figurer (surtout une ville comme SPA réputée dans le monde entier) de bénéficier de cette "faveur", non demandée par moi, mais la ville respecte le temple. D'autant plus que j'ai été contacté par l'échevin du patrimoine pour figurer dans les sites Wallonie à visiter.
        J'ai même été contacté par le brésil concernant le temple.
        Donc (toutes idées politiques) mises à part, merci à la ville de SPA de me soutenir dans la foi et la continuité de l'enseignement du père.

    Toujours unis dans le même fluide d'amour du Père.
    Frère René (temple de SPA)
    source : http://antoinisme-documentation.skynetblogs.be/


    votre commentaire
  • La même année [1931], le Conseil communal de Spa, ville d'eau très connue, gouvernée par les libéraux, décida de baptiser une de ses artères "rue du Père Antoine".
    Jacques Cécius, Une religion de guérison : l'Antoinisme, p.42


    Pourquoi une « Rue du Père ANTOINE » ? Il faut y voir une rouerie comme les politiciens savent en faire ! SPA est, de tradition, une ville libérale. A l'époque, il y avait une opposition très vive entre le « Parti Catholique » et le « Parti Libéral ». Il s'agit donc d'une attaque déguisée.
    source : http://antoinisme-documentation.skynetblogs.be


    Il s'agirait bien de la Rue du Père Antoine selon les panneaux apposés par la commune, mais Google en fait une avenue.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique