• votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • ANNONCE SPECIALE QUI A ETE FAITE
    LE 10 SEPTEMBRE 1961, AU TEMPLE DE STEMBERT
    A L'OCCASION DU 50ème ANNIVERSAIRE DE SA
    CONSECRATION PAR LE PERE.


        Mes Frères,
    Nous vous remercions premièrement d'être venus si nombreux pour revivre tous ensemble les instants inoubliables que vécurent ici même Notre Père et tous ses enfants, lors de la consécration, il y a aujourd'hui 50 ans, de ce petit Temple, symbole même de la simplicité et de l'humilité que le Père n'a jamais cessé de nous enseigner.
    Cette consécration, le Père, nous l'a donnée en exemple, cet exemple que nous devons toujours nous efforcer de suivre afin de pouvoir autant que possible mettre en pratique ce que nous avons compris de Son Enseignement.
    Enseignement qui est la véritable lumière où nous devons tous puiser pour nous confondre à la Foi pure, en Dieu même.
    En 1911, un adepte eut la pensée de construire à côté de sa demeure, ici à Stembert, un modeste Temple sur le modèle de Jemeppe et en quelques mois, malgré la modicité des ressources il fût achevé. C'est ainsi que le 10 septembre de la même année le Père vint le consacrer.
    Jamais les adeptes qui eurent le bonheur d'assister à cette cérémonie, n'oubierons ces quelques minutes où chacun se sentit transporté, pénétré d'un fluide exceptionnellement profond d'une telle force que tous furent convaincus de la puissance de la Foi.
    Comme vous le voyez, la campagne de Bronde est vaste et solitaire, ce jour-là elle fut animée d'un mouvement extraordinaire, non seulement une partie de la population verviétoise, qui connaissait le Père, avait fait cortège à la voiture qui l'amenait avec Mère, mais des antoinistes du monde entier, pour la plupart revêtus de la robe, avaient tenu à prendre part à cette cérémonie. Une foule innombrable entourait le sanctuaire et le recueillement était général. Tous ressentaient plus ou moins inconsciemment l'influence du fluide éthéré. Le Père avait fait annoncer que pour la cérémonie il recevrait tous les malades réunis dans le Temple à 10 heures, comme il le faisait à Jemeppe. Leur nombre fut si grand qu'il dut renouveler cinq fois de suite l'Opération.
    Après, le Père fit remercier ses adeptes, alors que nous ses enfants Lui devions tout. Quel bonheur inexprimable nous est donc réservé lorsque par le travail moral nous avons mérité de jouir de ce fluide céleste dont nous ressentons un avant goût lors de cérémonie semblable.
    C'est ainsi qu'aujourd'hui nous sentons Notre Père en nos coeurs, comme par le passé pour nous diriger et nous soutenir. Certes les épreuves nous assaillent souvent mais prenons exemple sur le Père, le parfait modèle de la résignation, nous nous efforçons d'y voir une récompense puisque nous savons que sans elles, il n'est point d'avancement, qu'elles nous entourent d'un fluide plus éthéré et qu'il n'est pas d'autre chemin pour atteindre au Père, au sein duquel nous aspirons à nous confondre pour y jouir tous ensemble du vrai bonheur.

     

    (Feuillet remis lors d'une Solidarité de Groupe à Stembert, en 2009).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique