• Surface des temples - graphique et analyse

        Grâce aux sites des cadastres français (www.cadastre.gouv.fr) et belges (cartocit1.wallonie.be), on peut avoir la surface approximative des temples. Approximative pour plusieurs raison, d’abord l’imprécision de l’outil disponible sur les sites, mais aussi approximation due à la configuration des temples : un temple comprend la plupart du temps également le logement du desservant, et ce logement peut occuper les étages, mais aussi agrandit la surface au sol.

     

        Voici donc la liste des temples classés par taille :

    100 m2 et moins

    100-150 m2

    151-199 m2

    Momalle

    Herstal 

    Tours

    Saulnes

    Aix-les-Bains

    Montegnée

    Bierset 

    Reims

    Jupille

    Evelette

    Liège-Ville

    Cherbourg-Octeville

    Jumet

    Villers-le-B.

    Moha

    Retinne

    Vottem

    Visé

    Souvret

     

    Evreux

    Total:                 7

    Total:                    6

    Roanne

    200-250 m2

    plus de 250 m2

    Vervins

    Bernay

    Toulouse

    Huy

    Lille

    Tourcoing

    Nandrin

    Mantes-la-J.

    Villeurbanne

    Caudry

    Marseille

    Paris-Pré-St-G.

    Nantes

    Valenciennes

    Mons

    Rouen

    Liège-Angleur

    Paris-Roux

    Vichy

    Orange

    Paris-Vergniaud

    Seraing

    Ecaussinnes

    Jemeppe

    Bordeaux

    La Louvière

    Cormelles-le-R.

    Conflans-Ste-H.

    Croix

     

    Waremme

    Nice

     

    Total:                 19

    Saint-Etienne

     

     

    Total:               12

    Total:                    9

     

     

        Dans le détail, on peut penser que c’est le temple de Stembert qui est le plus petit, mais les données manquent le concernant. Sinon, en Belgique, ça serait le temple de Momalle qui est le plus petit, et en France, celui de Saulnes (près de Longwy, en Lorraine).

        En Belgique, le plus grand sans surprise est celui de Jemeppe, sans compter la maison du Représentant du Père. En Fance, c’est un des derniers construit qui est le plus grand, bien qu’il ne semble pas que le logement du desservant soit aux étages, ainsi tout compris, il fait plus de 300  m2.

        Celui de Jemeppe dépasse également le premier temple parisien en date et en taille, celui de la rue Vergniaud. Les deux autres temples parisiens le précèdent de peu.

        On voit que la moyenne générale, des deux côtés de la frontière, est d’avoir un temple de 150 à 200 m2.

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :