• Temple de Forêt vers 1918

    Question.
        Père. - Un de ces derniers dimanches, je me trouvais tout près d'une sorte d'églises (à Forêt) d'où je vis sortir un petit groupe d'hommes et de femmes revêtus de costumes peu ordinaires. Curieux, je m'adressai à l'une de ces personnes, et lui demandai à quelle religion elle appartenait. Un homme s'avança et me dit : « Nous sommes Antoinistes, notre enseignement est celui du Christ, révélé, en ce temps, par la foi. »
        Je lui demandai ce qu'il entendait par la foi, il me répondit qu'il n'en savait rien et ajouta :
        « Dire que l'on a la foi, c'est démontrer qu'on ne l'a pas, car il faut avoir la foi pour comprendre la foi. »
        Comme il ne m'appartenait pas d'entrer en matière de discussion avec cet homme sur sa réponse, je me contentai de me taire, quoique n'ayant rien compris pourtant, et le laissai continuer à parler de la puissance de la foi, seul remède, dit-il pouvant guérir l'Humanité !
        Il me causa de la vertu, de l'épreuve, de la prière, aussi de l'esprit du Père Antoine.
        Après quelques questions que je me permis de lui poser sur l'esprit du Père Antoine, il me dit : « Notre Père est proclamé chez nous le sauveur du monde, nous la considérons comme étant Dieu, car sans cesse il veille sur nous. - Lorsque, affaiblis, nous allons à lui, pleins de confiance, nous le prions avoir amour, et il nous soulage, nous guérit, il nous relève et ramène l'espoir dans nos cœurs en détresse, etc. »

    Le Père Dor ou "Le Messie du XXe siècle" par Bertha Mertens, p.90-91


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :