•     "Des groupes se forment dans les contrées les plus lointaines, que nous devons entourer plus paticulièrement de notre amour et de nos bonnes pensées pour les aider dans leur tâche si pénible."
        Contrées lointaines, allusion aux maisons de lecture qui s'étaient ouvertes en Egypte, à Alexandrie, rue St-Athanase (Unitif, II, 3) ; au Brésil, à Sao Paulo, rue Visconde dorio Branco (Unitif, II, 12).
        Aux soixante-six sanctuaires français ajoutons la maison de Strasbourg (août 1913) qui alors était sous la domination allemande.
        L'Antoinisme passait même l'Atlantique et prenait pied au Brésil, à Sao Paulo (août 1913), aux Etats-Unis, à Saint-Louis (janvier 1914), au Canada, à Birch-Grove (mars 1914). Si, en Afrique, la nouvelle religion voyait se fermer sa maison d'Alexandrie (novembre 1913), elle obtenait une compensation au Congo-Belge, où un adepte, qui dirigeait une factoterie, avait réussi à convertir quelques Congolais (renseignement donné par M. A.Brixteux, professeur à l'Universté de Liège).
        Le 22 mars 1922, le secrétaire du culte dans sa lettre au Ministre de la Justice cite encore la maison de lecture du Canada, à Birch-Grove.
    Pierre Debouxhtay, Antoine le Guérisseur et l'Antoinisme, pp.263, 269 & 179

        Il existe encore plusieurs Birch-Grove, deux se trouve à l'extrême est, en Terre-Neuve et en Nouvelle-Ecosse, proche du territoire français de Saint-Pierre et Miquelon. Sur la côte ouest du Terre-Neuve, dans la région de Stephenville, on trouve encore de rares îlots de langue française, parlée par les descendants de pêcheurs français, souvent des terre-neuvas, qui s'y étaient installés. Au cap-Breton, les quatre cultures principales sont micmaques, acadiennes, écossaises et anglaises, chacune avec sa langue. La langue anglaise est dominante, mais le gaélique et le français sont largement utilisés.
    source : wikipedia

        Chez Régis Dericquebourg, on peut lire qu'il existe encore (en 1993), une salle de lecture dépendant du Centre moral belge, République démocratique du Congo (ex-Zaïre, ex-Congo-Belge), Kinshasa, 2 bis, rue Maseki.
        Et dans la Note sur le Père Antoine et l'Antoinisme, de Robert Vivier, l'ajout de l'édition de 1989 chez Labor, on lit que "l'Eglise du Nouveau Testament, qui compte au Zaïre 9000 adhérents et 52 centres de prière, a manifesté son désir de se rallier à l'antoinisme." Mais cela ne fut pas réalisé.

        Les salles de lectures dépendant du Centre moral français était en 1993 (information chez Regis Dericquebourg) :
     - En Autralie : Katoumba, 2780 New South Wales, 'Chez Nous', 311, Great Western, Highway.
     - Au Brésil : 22 280, Rio de Janeiro, Botofago, rue du Général Polidari, 123
                   22 210, Rio de Janeiro, Jacarepagua, rue José Silva, 162 casa 9 (cette salle serait fermée, elle n'est pas reprise par le site http://culteantoiniste.com/adresses.html)
     - En Italie, Milan, et Postua (salles qui seraient fermées)
     - au Luxembourg : alors à Hespérange, maintenant 1670 Senningerberg, 38A, Gromscheed
     - au Congo-Brazzaville, dont l'adresse était inconnu.


        La salle de lecture de Rio-Botofago a été fondée par une adepte française, la soeur Germain en 1937. Elle a été consacrée depuis Jemeppe par la 'Mère'. Vu l'importance qu'a pris le spiritisme dans ce pays et connaissant l'articulation historique entre cette pratique et le 'Nouveau Spiritualisme' de Louis Antoine, on pourrait s'attendre à une plus large diffusion de sa pensée. On ne retrouve pas ce passage de l'un à l'autre au plan social. Le spiritisme ne joue pas le rôle de terreau de l'antoinisme. Est-ce parce que celui-ci à rejeté le spiritisme ? Est-ce parce que cette religion apparaît trop austère aux yeux des spirites brésiliens ?
        L'implantation la plus récente de l'antoinisme hors de ses terres habituelles que sont la France et la Belgique a eu lieu au Congo-Brazzaville. Elle est due à l'initiative d'un adepte français, M. Mahec qui a ouvert en 1957 une salle de lecture à Pointe-Noire. L'un des fidèles qu'il avait instruit créa une salle de lecture à Brazzaville en 1962.
    Régis Dericquebourg, Les Antoinistes, p.138


    votre commentaire
  • Culte Antoiniste du Luxembourg, Association sans but lucratif.
    Siège social: L-1670 Senningerberg, 38A, Gromscheed.
    R.C.S. Luxembourg F 6.044.

    Par délibération de l'Assemblée Générale du 5 juillet 2007, l'association modifie les statuts par l'adoption de l'article
    suivant:
    Art. 2. Le siège social de l'association est fixé à L-1670 Senningerberg, 38A, Gromscheed.
    Senningerberg, le 6 juillet 2007.

    Pour l'association
    J. Milbert
    Le Président

    Référence de publication: 2007079708/7891/16.
    Enregistré à Luxembourg, le 6 juillet 2007, réf.

    LSO-CG02639. - Reçu 89 euros.
    Le Receveur (signé): G. Reuland.
    (070087711) Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 6 juillet 2007.

    source : http://www.etat.lu/memorial/memorial/2007/C/Pdf/c1714138.pdf


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • Afficher Temple antoiniste belge sur une carte plus grande

    En bleu clair, les temples servant à la solidarité de groupe
    En violet, les temples en attente de desservant
    En rouge, les temples vendus en 2000

    Autre lien vers une carte Bing.com


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique