•     Tours en est la grande ville, et le chemin de fer vous y conduit, qui vous montre en passant les ruines du château fort de Montbazon, son gros donjon rectangulaire, ses remparts démantelés. De la gare au fleuve, la rue Royale, vraiment royale, partage la jolie capitale de la Touraine en deux parties de physionomies distinctes. A droite, le quartier de la cathédrale, calme infiniment, comprend les hôtels de la noblesse et de la vieille bourgeoisie tourangelles à gauche, les rues laborieuses et mouvantes des draperies, des fabriques de soie, des tanneries, du négoce, des vastes ateliers de l'imprimerie et célèbre maison d'édition Alfred Mame, s'entre-croisent entre les vieilles tours Charlemagne et Saint-Martin, les églises Notre-Dame-la-Riche et Saint-Saturnin.
        Ce dernier côté, le plus intéressant des deux, fut le noyau de la cité moderne, en grande partie formée en dehors de l'oppidum des Turones, du Césarodunum gallo-romain, étroitement comprise entre la Loire et l'archevêché, comme en, témoignent les debris de son enceinte.

    Louis Barron, Le nouveau voyage de France (1899)
    souce : gallica


    votre commentaire
  •     L'antoinisme se propagea très vite en Indre-et-Loire, l'Unitif du 1er septembre 1912 indiqué 6 maisons de lecture rien qu'à Tours.
        Puis cela essaima : Savonnière-Au Morier en mai 1912, deux nouvelles à Tours en novembre 1912 et juillet 1914, deux à Palluau-sur-Indre en septembre 1913.


    votre commentaire
  • source : Photo Boucher, Tours ; Pierre Debouxhtay, Antoine le guérisseur et l'Antoinisme

        L'Opération sur le seuil du nouveau temple.

        Mère, les mains levées vers le ciel, a receuilli les fluides bienfaisants pour les répandre sur la foule. Devant elle, le second guérisseur reste  les mains jointes pendant toute la durée de l'opération.

        A droite l'emblème antoiniste.

        Au dessus de Mère, on voit deux trainées assez claires ; certains adeptes disent que ce sont des fluides d'une telle intensité qu'on a pu les photographier.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique