• Visé (1916)

    Visé (1916)

    Adresse : 23, Allée Verte (à Devant-le-Pont, sur la route principale entre Visé et Haccourt) - 4600 Visé


    Agrandir le plan



    Style : Néo-Roman, éclectique

    Panneau : LECTURE DE L'ENSEIGNEMENT DU PÈRE
    tous les dimanches à 10 heures
    et les 4 premiers jours de la
    semaine à 19 heures
    OPERATION GENERALE
    les 4 premiers jours de la
    semaine à 10 heures

    Temple sans photo au service réduit (Lecture dimanche à 10 heures et jeudi à 19 heures ; Opération jeudi à 10 heures)

    Date de consécration (par Mère) : le 23 avril 1916

    Anecdote : le temple porte la date de 1915, alors qu'il n'a été consacré par Mère qu'en 1916.
    Il a été agrandi en 1933.
    En 1930, il y avait une demi-douzaine d'adeptes costumés fréquentant le temple (Pierre Debouxhtay, p.288)

  • Temple de Visé - De Legerbode (23 August 1917) 

         Visé. - Visé blijft nog altijd voor vele Luikenaars een bedevaartplaats, waarvoor nog jaren lang geen eerbied zal falen. Op Zon- en feestdagen is het stadje immer vol. Door den drukken arbeid aand den nieuwen spoorweg, waarover reeds thans de treinen loopen, huist er sedert twee jaar veel werkvolk, zoodat er handel en verkeer is, alhoewel aan heropbouw nog niets is gedaan.
        Toch is er een nieuw opgerezen: Langs een der voornaamste en mooiste [mot illisible], is een tempel der Antoinisten gekomen, een lachend, eenvoudig gebouw, dat elken Zondag vol geloovigen komt. 
       Herinneren wij ter loops dat « vader Antoine » een fabriekwerker was van Jemeppe-aan-de-Maas, die, een dertigtal jaren geleden, beweerde de gave van bezieling te hebben gekregen, zijn werkgerief had naar de knoppen gegooid en elken verderen levensdag meer de overtuiging erlangde, zoo in allernauwste gemeenschap met de goddelijke openbaring te zijn gekomen, dat hem geen hindernissen meer op zijn paden bleven om op te klimmen tot de functie van prediker eener nieuwe leer. 

    De Legerbode, 23 August 1917, p.4


    votre commentaire
  • Temple Visé

    AU PAYS DE LIEGE

    Dans les ruines de Visé

        Visé restera longtemps pour les Liégeois un lieu de pèlerinage, entouré de la vénération de tous. Les dimanches et jours de fête, la petite ville nie désemplit pas. Par suite du travail intense à la nouvelle ligne du chemin de fer, sur laquelle circulent déjà les trains, il y a beaucoup d’ouvriers, de sorte que le commerce et l’industrie refleurissent un peu quoique l’on n’ait encore rien reconstruit.
        Un seul bâtiment s’est élevé dans une des avenues principales de la ville : c’est parait-il, un temple antoiniste.

     

    Le XXe siècle, 1 sept 1917


    votre commentaire
  •  Temple
    Adresse(s) principale(s) : Province de Liège, VISE, Visé, Allée Verte 23

    Inscrit comme : Monument
    Fonction(s) primitive(s) : Temple
    Parallèle et en léger retrait, temple antoiniste édifié en 1915 comme l'atteste la date gravée sur une dalle au-dessus de la porte d'entrée. Construction en brique et calcaire coiffée d'une bâtière d'asbeste-ciment couronnée par une petit clocheton octogonal sous flèche d'ardoise. La façade d'entrée est ajourée de trois baies jumelées en tiers point. Dans le prolongement, en équerre d'angle à droite, maison d'habitation simple de deux niveaux et trois travées en brique et calcaire, attenante au temple.

    Bénédicte Dewez
    Datation : 20e siècle        Date(s) : 1915 (m)
    Détails complémentaires de la fiche
    Code de la fiche : 62108-INV-0359-01

    http://spw.wallonie.be/dgo4/site_ipic/index.php/fiche/fiche?codeInt=62108-INV-0359-01


    votre commentaire

  • 1 commentaire