• Pour l'inauguration d'un temple antoiniste à Nantes (Le Matin, 10 novembre 1929)

    Nantes, inauguration (Le Matin, 10 nov 1929)

              Pour l'inauguration
    d'un temple antoiniste à Nantes

                Un curieux défilé

        NANTES, 9 novembre. – Télégr. Matin. – A la gare de l'Etat, un train spécial, venu de Liége, a débarqué ce matin 500 pèlerins qui vont assister à l'inauguration d'un temple destiné à la célébration du culte antoiniste, à Nantes.
        Les hommes portaient des lévites longues, ressemblant à la soutane des ecclésiastiques français. Ils étaient coiffés de chapeaux à demi hauts-de-forme, et à bords plats. Les femmes étaient vêtues de longs manteaux noirs avec petits chapeaux, et portaient un voile de deuil. Leur présence a suscité dans les rues un vif mouvement de curiosité.
        Les antoinistes déclarent être plus d'un million en Belgique. Ils n'ont ni prêtres, ni offices, ni rites. Ils se reconnaissent à leur uniforme.
        C'est au père Antoine, mineur à Jemmeppes-sur-Meuse, que Dieu, comme à Moïse, aurait fait ses révélations. Un temple a été édifié à Chantenay, et c'est la mère Antoine, âgée de 80 ans, venue avec les pèlerins, qui présidera la cérémonie.

    Le Matin, 10 novembre 1929


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :