• Chapitre 4

    le pèlerin est bridé et enlunetté

    le frein de la curiosité

    Après avoir entendu cela, je fus horrifié, en réalisant à quels compagnons je m’étais lié! L’un (j’y songeai) faisait mention d’une bride. Le nom de l’autre était Aveuglement. On disait de sa Reine qu’elle s’appelait Vanité (bien que cela semblait avoir été un lapsus inconsidéré). Et quoi encore? Dès lors, je marchai en silence, les yeux baissés, à pas comptés, plus ou moins contre mon gré. Passe-partout s’exclama: “Eh toi, maintenant, girouette, j’ai bien l’impression que tu as l’intention de retourner en arrière?” Et avant que j’aie eu le temps de répondre, il me jeta une bride sur le cou, dont le mors s’inséra promptement dans ma bouche. Il remarqua en même temps: “Maintenant tu persévéreras plus facilement dans ce que tu as entrepris !” J’examinai la bride et vis qu’elle était faite de lanières de curiosité, le mors ayant été forgé dans l’acier de la ténacité . Puis je réalisai que je ne voyagerais plus à travers le monde en toute liberté, comme je l’avais fait auparavant, mais serais contraint par mon esprit superficiel et insatiable.

    les lunettes de l’aveuglement

    Entre-temps, le second guide, de l’autre côté, remarqua: “Pour ma part, je t’offre ces lunettes à travers lesquelles tu examinera le monde.” En disant cela, il me fixa les lunettes sur le nez et immédiatement tout prit un aspect différent ; les lunettes avaient la propriété (comme je pus le vérifier bien des fois par la suite) de rendre les objets éloignés proches et les proches éloignés, les petits grands et les grands petits, les choses laides belles et les belles laides, les noires blanches et les blanches noires, et ainsi de suite. Ce qui fit que je réalisai avec quelle bonne raison on l’appelait Illusion, puisqu’il fait et sait vendre de telles lunettes aux hommes.


    votre commentaire
  • Le document est en ligne et fait l'évocation de souvenirs d'Antoinistes dont la dernière Desservante de Jemeppe, Soeur  Ghislaine Dumont.



    Seraing Ougree Jemeppe Au Passe - No 6 1995-96 by earthasfan on Scribd


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  •  

    issu des archives de Soeur Dumont (Seraing, Ougrée, Jemeppe au passé - n°6/1995-96)


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires