•     Les préjugés et les erreurs des sens se découvrent de tous côtés à notre vue. Nous essayons de les corriger par la raison, et nous voilà insensiblement conduits à des paradoxes inouïs, à des difficultés, à des contradictions, qui se multiplient sous nos pas à mesure que nous avançons dans la spéculation. A la fin, après avoir erré dans bien des labyrinthes, nous nous retrouvons juste où nous étions, ou, ce qui est pis, nous nous fixons dans un misérable scepticisme.

    George Berkeley, Les principes de la connaissance humaine,
    Introduction, 1., p.3
    A. Colin (Paris), 1920


    votre commentaire
  •     Par delà la mort, comme dans le vaste enchaînement de nos existences, tout est réglé par une suprême loi. La destinée, heureuse, ou malheureuse, est la conséquence de nos actes. L'âme crée elle-même son avenir. Par ses propres efforts, elle se dégage des basses matérialités, progresse et s'élève vers la lumière divine, s'unissant toujours plus étroitement aux sociétés radieuses de l'espace et participant par une collaboration grandissante à l'oeuvre universelle. 

    Léon Denis, Dans l'invisible, Spiritisme et Médiumnité,
    Paris, 1911, p149


    votre commentaire
  •     C'est ici que se révèle l'action bienfaisante de la prière. Par la prière, courte, humble, fervente, l'âme se dilate et s'ouvre aux radiations du foyer divin. La prière, pour être efficace, ne doit pas être une récitation banale, une formule apprise, mais plutôt un appel du coeur, un acte de la volonté, qui attire à elle le fluide universel, les vibrations du dynamisme divin. Ou bien, encore, il faut projeter son âme, s'extérioriser par un élan puissant, et, suivant l'impulsion donnée, entrer en communication avec les mondes éthérés.
        Ainsi, la prière trace une voie fluidique, par laquelle les âmes humaines montent et les âmes supérieures descendent, de telle façon qu'une communion s'établisse des unes aux autres, et que l'esprit de l'homme soit illuminé et fécondé par les rayons et les forces venues des sphères célestes.

    Léon Denis, Dans l'invisible, Spiritisme et Médiumnité,
    Paris, 1911, p.76


    votre commentaire
  •     Élevez vos pensées vers les âmes généreuses qui travaillent au progrès de l'humanité ; elle viendront à vous, vous soutiendront et vous protégeront. Grâce à elles, les difficultés du début, les déceptions inévitables que vous subirez n'auront pas de conséquences fâcheuses ; elles éclaireront votre raison et développeront vos forces fluidiques.

    Léon Denis, Dans l'invisible, Spiritisme et Médiumnité,
    Paris, 1911, p.70


    votre commentaire
  •      Par un phénomène inexplicable, beaucoup de gens ont l'espérance sans avoir la foi. L'espérance est la fleur du désir, la foi est le fruit de la certitude.

     

    Honoré de Balzac, La Recherche de l'absolu, chap. VI - Le père exilé
    OEuvres complètes illustrées, Albin Michel Éditeur, Paris, 1926


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique