• ~La patience~

    Dieu parle : Troisième principe. Vous ne pouvez faire la morale à personne, Ce serait prouver que vous ne faites pas bien, Parce qu'elle ne s'enseigne pas par la parole, Mais par l'exemple et ne voir le mal en rien.
    Neuvième principe. Tout ce qui vous est utile, pour le présent comme pour l'avenir, Si vous ne doutez en rien, Vous sera donné par surcroît. Cultivez-vous, vous vous rappellerez le passé ; Vous aurez le souvenir qu'il vous a été dit  « Frappez, je vous ouvrirai ; Je suis dans le connais-toi. »


       Nous savons que nous ne pouvons souffrir à cause d'autrui ; acceptons l'épreuve avec patience et résignation, il en sortira un bonheur aussi grand que la souffrance aura été vive.
    La Révélation, La charité morale, p.80

        Rappelons-nous que rien ne se perd, qu'on obtient plus par la patience et la résignation que par la vengeance et nous aurons un double paiement, à la fois matériel et moral.
    La Révélation, La foi & l'amour ne s'acquièrent que par le travail moral, p.90-91

        La patience et la résignation nous donnent le mérite d'être secourus ; notre foi nous inspire qui nous devons consulter afin de réaliser notre progrès. Souffrir volontairement, c'est mortifier son corps croyant se purifier l'âme, prolonger indéfiniment sa souffrance en vain ; c'est nier la solidarité, renoncer à l'oeuvre que nous poursuivons ; c'est dire que nous devons progresser isolément. Mais nous savons qu'il n'en est pas ainsi, qu'en prêtant notre concours à ceux qui nous sont inférieurs nous méritons d'être assistés par d'autres, supérieurs à nous.
    La Révélation, Nous ne pourrions posséder ni la foi ni l'amour sans les acquérir par la pratique de la charité, p.136-37

        On ne récolte pas instantanément ce que l'on a semé.
    La Révélation, Nous ne pourrions posséder ni la foi ni l'amour sans les acquérir par la pratique de la charité, p.139