• TEMPLES - Architecture et adresses

    Temples antoinistes en Belgique


    Afficher Temple antoiniste belge sur une carte plus grande

    En bleu clair, les temples servant à la solidarité de groupe
    En violet, les temples en attente de desservant
    En rouge, les temples vendus (à partir de 2000)

    Retrouvez la liste des adresses ici.

     

    Temples antoinistes en France et à Monaco


    Afficher Temple antoiniste français sur une carte plus grande

    Retrouvez la liste des adresses ici.

  • Le cimetière d'Ixelles, une ville miniature

     

        D'autres religions et cultures sont reconnaissables à des caractères d'imprimerie et à des symboles : grecs, vietnamiens, nord-africains, juifs, orthodoxes, protestants. On y trouve même un emblême du mouvement antoiniste fondé en 1910 par le Liégeois Louis-Joseph Antoine, qui se prétendait guérisseur. Tous ces éléments témoignent du caractère cosmopolite du cimetière d'Ixelles, eflet d'une ville dans la ville.

    Le cimetière d'Ixelles, une ville miniature, 2017

     

    Nota : On trouve d'autres tombes antoinistes, en Belgique, à Antoing (près de Tournai) et, en France, à Garches (Hauts-de-Seine, Île-de-France)...


    votre commentaire
  • Lyon-Villeurbanne et Retinne sont les seuls temples où soit inscrit TEMPLE sur la façade. Le temple de Verviers portait anciennement l’inscription TEMPLE au-dessus de la porte.

     

    Le Temple de Spa porte deux fois la date, en façade et au pignon. Le Temple de Forest porte la date en petit suivant le nom de l’architecte.

     

    Les autres temples ne portent pas la date de consécration mais seulement "Culte Antoiniste" :

    -   Le Temple de Liège-Hors Château (1917).

    -   Le Temple de Momalle (1915).

    -   Le Temple de Schaerbeek (1925) porte le nom de l’architecte.

    -   Le Temple de Montegnée (1919).

    -   Le Temple de Seraing (1915).

    -   Le Temple de Souvret (1913).

         Le Temple de Retinne porte la date sur le pas de moineau supérieure de la porte d'entrée et la mention TEMPLE – ANTOINISTE et non CULTE ANTOINISTE. C'est certainement la conséquence du jugement de la Cour d'Appel de Liège qui, en voulant empêcher la confusion, demandait au frère Hanoul qui fonda un temple dissident en 1949 de ne pas porter la mention de Temple antoiniste.

        Tous les temples de France porte la date d’inauguration. Seul celui de Monaco ne semble pas l’indiquer. Est-ce à comprendre comme une volonté de montrer l’évolution du culte en France (le temple de Monaco sera certainement toujours le seul de ce territoire confetti) par la multiplication des temples qui, rappelons-le, est la seule forme de prosélytisme que se permet le culte. 


    votre commentaire
  • Construction des temples antoinistes

    Jehovas Zeugen in Europa, Geschichte und Gegenwart (Band 1, 2013)

        Deuxièmement, la construction d'églises ne s'accompagne pas absolument d'un agrandissement significatif du nombre d'adeptes. C'est ce que montre l'exemple des "Antoinistes" dont le fonctionnement est à l'opposé. Dès qu'un certain nombre d'adeptes sont présents régulièrement, ils organisent une salle de lecture ou un temple dans l'espoir que celui-ci attire d'autres adeptes. La seule condition préalable est qu'il se trouve un responsable qui s'occupe du temple. C'est ainsi que leurs lieux de culte ne surviennent pas après, mais avant la création d'une communauté. Quant à l'édification des lieux de culte, les Témoins de Jéhovah et les "Antoinistes" procèdent de deux manières différentes. Les premiers construisent une Salle du Royaume des suites de la création d'une communauté, alors que pour les derniers, le temple constitue une offre religieuse (quand bien même les "Antoinistes" ne cherchent pas systématiquement à convertir de nouveaux croyants).

    Les Témoins de Jéhova en Europe, histoire et présent (Tome 1, 2013)


    votre commentaire
  •     Si, en Afrique, la nouvelle religion voyait se fermer sa maison d'Alexandrie (novembre 1913), elle obtenait une compensation au Congo-Belge, où un adepte, qui dirigeait une factoterie, avait réussi à convertir quelques Congolais (renseignement donné par M. A.Brixteux, professeur à l'Université de Liège).

        L'implantation la plus récente de l'antoinisme hors de ses terres habituelles que sont la France et la Belgique a eu lieu au Congo-Brazzaville. Elle est due à l'initiative d'un adepte français, M. Mahec qui a ouvert en 1957 une salle de lecture à Pointe-Noire. L'un des fidèles qu'il avait instruit créa une salle de lecture à Brazzaville en 1962.
        Et dans la Note sur le Père Antoine et l'Antoinisme, de Robert Vivier, l'ajout de l'édition de 1989 chez Labor, on lit que "l'Eglise du Nouveau Testament, qui compte au Zaïre 9000 adhérents et 52 centres de prière, a manifesté son désir de se rallier à l'antoinisme." Mais cela ne fut pas réalisé.
    Régis Dericquebourg, Les Antoinistes, p.138

        Chez Régis Dericquebourg, on peut lire qu'il existe encore (en 1993), une salle de lecture dépendant du Centre moral belge, République démocratique du Congo (ex-Zaïre, ex-Congo-Belge), Kinshasa, 2 bis, rue Maseki.


        En 2005, on peut lire sur un autre site antoiniste :
    J'ai déjà posé la question de savoir ce qu'était devenue l'église qui avait manifesté le désir de rejoindre le CULTE ANTOINISTE au ZAÏRE.
    Un correspondant me donne la réponse.
     
        Situation du Culte Antoiniste
    L'Eglise dont vous parlez, comptant =- 10.000 membres, en Afrique, n'a finalement pas rejoint le Culte Antoiniste. En Belgique celui-ci est en perte de vitesse, voire en perdition. Le dimanche dans le Temple de Jemeppe, une vingtaine de personnes assistent à la Lecture... Beaucoup de temples n'ont plus de desservants. On peut estimer le nombre de pratiquants réguliers à environ 200, toujours en Belgique.

        Renseignements pris à JEMEPPE, on me donne une réponse quasi identique.

    source : http://antoinisme-documentation.skynetblogs.be


        Concernant le culte au Congo-Brazzaville, Frère Wilfrid posta un commentaire en 2016 :
    Culte Antoiniste du Congo-Brazzaville
    BP3274 Bacongo Brazzaville (Congo)
        Responsable : Fr Desservant Dominique BENDO Tél.+2428689375/+242057276857/+242056287082
        Adjoint : Fr Desservant Antoine NTELA Tél.242053992168
        Secrétariat : Wilfrid BANTSIMBA Tél.+242044362207


    votre commentaire