• Jean Grenier - Sur l'Inde (1994)

    Auteur : Jean Grenier
    Titre : Sur l’Inde
    Éditions : Fata Morgana (Hermès), Paris, 1994

    Extrait :

        Il est difficile de s’exprimer avec justice sur le compte de Romain Rolland. Chez lui l’intelligence n’est pas au niveau du cœur ; et le plus étrange, c’est qu’on lui tient rigueur beaucoup plus de sa générosité que de ses erreurs. Pourtant son attitude fut toujours celle d’un homme courageux et parfaitement désintéressé. On ne peut que l’admirer à cet égard. S’il s’est tourné dernièrement vers l’Inde, c’est qu’il a senti l’injustice dont souffrait ce pays et entrevu sa valeur spirituelle. Son livre sur l’homme d’action qu’est Gandhi a contribué à faire connaître le mouvement de l’indépendance. Emporté par son zèle, il a voulu malheureusement nous révéler un mouvement religieux qu’il estime de grande valeur et qui joue par rapport au brahmanisme le même rôle que l’Antoinisme et l’Armée du Salut par rapport au Christianisme. Les religions naissent, vivent et meurent comme les hommes et il faut se garder de prendre pour leur expression la plus pure ce qui n’est que leur déchet et le signe de leur décrépitude. Rien n’est attristant comme la confusion intellectuelle où peut tomber une âme généreuse. (...) On se demande, en lisant les phrases flamboyantes (de Rolland), ce que peuvent bien signifier pour lui l’Énergie, l’Être, la Force, l’Unité, la Vie, le Fils de l’homme, l’Âme, la Mère, Dieu, l’Absolu, etc., pour prendre quelques mots au hasard des pages. Rolland nous parle d’un certain Brajendranath Seal qui voulait fondre dans un nouveau rationalisme “le pur monisme du Vedanta, la dialectique de l’Idée absolue de Hegel et l’Évangile de la Révolution française : Liberté, Égalité, Fraternité...”. Et lui aussi, hélas !, dans son désir de paix veut concilier l’inconciliable.

    Source : Catalogue d’exposition sur Romain Rolland (mars 2006)
    Romain Rolland, Fortune critique (p.110)
    http://mediatheque.ville-nevers.fr/images/stories/JFLEFEBURE/CatalogueExpo/2_2.%20ROMAIN%20ROLLAND%20mars%2006.pdf


    votre commentaire
  •  

    cliquez sur l'image pour accéder au livre (gallica)

    Auteur :  Jean Finot
    Titre :  Saints, initiés et possédés modernes
    Éditeur :  E. Fasquelle, Paris, 1918

        N'évoque pas le Père mais d'autres personnages dont la carrière de guérisseur se rapproche de celle propre à Louis Antoine, notamment Francis Schlatter ou les Fils de Dieu de Russie.

        Il est présenté tour à tour comme essayiste, philosophe ou psychologue. En vérité, il touche à tout. Chaque numéro de sa Revue publie un article signé de son nom, qui porte sur des sujets étonnamment variés, et régulièrement, il rassemble ses écrits, qu’il édite sous forme de livres à thème. Il est précurseur sur beaucoup de points : la lutte contre les préjugés racistes, la construction de l’Europe, l’égalité des sexes et la promotion de la femme... Quelques années après sa mort, intervenue en 1922, sa femme dote l’Académie des Sciences morales et politiques d’une somme destinée à attribuer le Prix Jean Finot, décerné tous les deux ans, et récompensant un ouvrage aux tendances sociales profondément humanitaires et bienfaisantes.
    source : http://www.journaldefrancois.fr/decouvrez-une-etonnante-famille-decrivains-andilly-jean-finot-et-louis-jean-finot-un-ancien-maire-de-la-commune2.htm

       Il est l'auteur de La Philosophie de la longévité (1906), La Science du bonheur (1909), mais surtout Le Préjugé des races (1906).


    votre commentaire
  • Albert-Louis Caillet - Manuel bibliographique des sciences psychiques ou occultes (1912)

    Auteur : Albert-Louis Caillet
    Titre : Manuel bibliographique des sciences psychiques ou occultes (en 3 volumes)
    Éditions : Lucien Dorbon, libraire, 6 rue de Seine, 6 – Paris, 1912, pp.45-46

     

    Extrait concernant l’Antoinisme :

    328 ANTOINE LE GUÉRISSEUR. – Louis ANTOINE, dit « le Guérisseur » né à Mons-Crotteux (Belgique), en 1846, fut d'abord mineur, puis employé aux usines Cockerill, et en dernier lieu aux Forges et Tôleries Liégeoises, à Jemeppe-sur-Meuse (Province de Liège). Il a créé en Belgique un mouvement spiritualiste fort important, un peu du genre de la « CHRISTIAN SCIENCE ». Il guérit, comme Jean Sempé, l'abbé Julio, l'évêque Oliver C. Sabin, etc., par la méthode généralement dénommée « Traitement mental », c'est-à-dire par la seule influence psychique, sans contact, ni suggestion. Cette méthode est décrite dans l'ouvrage (en anglais) du Yogi RAMACHARAKA : « Psychic Healing », 1906, 185 pages.
        [Titre sur le plat du cartonnage d'éditeur :] Culte ANTOINISTE. Révélation par ANTOINE LE GENEREUX. [En faux-titre :] Révélation par Antoine le Guérisseur.
        [Sans titre, ni aucune indication ; mais JEMEPPE-lez-LIEGE, F. Deregnaucourt. 1910]
        In-8°, de 9 ff. n. c., 195 p. LXXIV P., 2 ff. n. c. Cartonnage d'éditeur, toile pleine noire, Titre en BLANC sur le plat. (3 fr.).

        Débute par une biographie d'Antoine le Guérisseur, ou le « Généreux ». La « Révélation » publiée dans ses pages a été « faite dans son Temple de Jemeppe-sur-Meuse, le dimanche de 10 heures « à midi, de 1906 à 1909 ».
        « ... Des milliers de cures, tant physiques que morales ont été obtenues, et s'obtiennent encore journellement au contact du GUERISSEUR que nous pouvons appeler à juste titre : « Le Régénérateur de l'Humanité ».
        La deuxième partie est intitulée « Le Couronnement de l'Œuvre révélée ».
        Dix Principes en prose révélés par Antoine le Guérisseur. – Loi de la conscience. – L'Origine de la Vie. – Le Rôle de Dieu. – La Non-Existence du MAL. – La PRIERE. – La Science et la Foi. – L'importance de la Pensée.  – La Science et les phénomènes Psychiques. – L'Intelligence et la Foi. – L'Amour et la Solidarité. – La FOI et la CHARITE. – Comment nous progressons. – TOUT SAVOIR. C'EST TOUT AIMER. – Le MOI Conscient et le MOI Intelligent. – Dieu pourrait-il avoir créé la Souffrance ? – L'Existence de DIEU est la Négation de la Matière et l'Existence de celle-ci, la Négation de celle de DIEU.
        Deuxième Partie : « Le couronnement de l'Œuvre révélée. »
        L'Arbre de la Science de la vue du MAL. – Le Libre Arbitre. – UNITE INDIVIDUELLE DE L'ENSEMBLE. – Apparence de la Réalité. – REINCARNATION. – Intelligence. – Le Mystère AMOUR INTELLIGENCE & CONSCIENCE. – Cause, Développement et Perfectionnement de l'Etre. – Etc.

     

    Le livre dont parle A.L. Caillet n’est disponible qu’en anglais, gratuitement sur le site archive.org. Yogi Ramacharaka serait en fait le pseudonyme de William Walker Atkinson. Les mêmes idées sont développées sous son vrai nom, en français, dans le livre La force-pensée : son action et son rôle dans la vie (1927).


    votre commentaire
  • Jules Bois - Conférence (Le Journal 13 fév 1905)

        A l'Odéon :
        La deuxième conférence de Jules Bois, à l'Odéon, a obtneu un succès plus grand encore que la première. L'orateur a développé avec logique, avec clarté, avec charme, ce thème prestigieux du « Miracle moderne ». Jules Bois a été rappelé plusieurs fois, et l'enthousiasme du public a fait fête à son petit drame, l'Envoûtement d'amour, plein de grâce et de mouvement.


    votre commentaire
  • Mgr Chollet - L'occultisme (1923)

    Auteur : Mgr Chollet, archev. Cambrai
    Titre : L'occultisme
    Les Questions actuelles : La Voix des Evêques. - Les périls actuels de notre foi aux fins dernières
    La Documentation Catholique, Tome IX, 17 février 1923, pp.387-401
    en ligne : https://archive.org/details/ladocumentationc09pariuoft

        Évoqué en note par M. le chanoine E. Leroux, dans "Antoine le Guérisseur, sa vie, ses guérisons, ses idées" (1925, p.4), disant que "Mgr Chollet, archevêque de Cambrai, a jugé nécessaire de faire spécialement mention des extravagances doctrinales de l'Antoinisme." J. Schyrgens en parle également dans la Revue Catholique en 1924.

        En effet, ce n'est pas la crainte pour l'avenir des populations touchées par la Première Guerre mondiale qui fait envisager le pire à Mgr Chollet, mais le fait que "surtout dans les esprits ont surgi des problèmes aussi nombreux que les croix sur les tombes" (p.387). Pourtant, selon lui, "si les chrétiens possédaient parfaitement les enseignements de leur catéchisme, leur âme serait baignée de lumière et bercée par les consolations célestes, car la foi a des réponses très douces à toutes ces questions (p.387)".

        Il s'agit donc de mettre en garde contre la "distribution de borchures théosophiques, ou de réclames dans lesquelles on promet la guérison de toutes les maladies par la foi [...], des séances de spiritisme à la faveur desquelles le démon fait ses ravages [...], une végétation d'antoinisme" (p.389).

        L'Enseignement est ensuite signalé comme étant inspiré du diable, notamment par le fait d'être panthéiste (p.390), ce qui est à l'encontre de la Trinité (p.393). Mgr Chollet prétend que le culte de Père Antoine "se célèbre dans plus de ving salles par des milliers d'adeptes" (p. 391), sans que l'on sache s'il évoque là que son diocèse de Cambrai ou toute la France...

       Après avoir critiquer les thèses occultes sans les avoir comprises, Mgr Chollet passe à la réponse de la foi catholique aux problèmes de l'au-delà, en ignorant que la foi catholique n'offre aucune réponse valable, ce qui amène la population à la chercher ailleurs. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique