• Lille (1946)

    Lille (1946)

    Adresse : 23, Bd Montebello (au sud, près de la station de Métro Cormontaigne) - 59000 Lille


    Agrandir le plan

    Style : Art Deco

    Panneau : Lecture de l'Enseignement du Père, le dimanche à 10 heures et tous les jours à 19 heures, excepté le samedi. Opération au nom du Père, les cinq premiers jours de la semaine à 10 heures. Le temple est ouvert du matin au soir aux personnes souffrantes. Tout le monde est reçu gratuitement

    Temple avec photos

    Date de consécration (par un délégué du Collège des Desservants au Nom du Père) : 10 novembre 1946

    Anecdote : C'est le deuxième temple français non consacré par Mère, après celui de Croix. Dans l'Organisation Générale du Culte Antoiniste en France, après Mère, il est précisé que c'est toujours "un délégué du Collège des Desservants qui va consacrer le nouveau Temple au Nom du Père". Celui de Tourcoing le fut encore par les soins de Mère en 1937.

  •    On nous les [les Antoinistes] signale à Oignies et Libercourt, au diocède d'Arras, - à Lille et sa région, Dunkerque et ses faubourgs (une vingtaine de missionnaires, des centaines de personnes touchées, peu de converties).

    C.Ch. Chéry o.p., Les Sectes, in Lumière et Vie, n°6, 1952, p.103


    votre commentaire
  • Seraing - Jemeppe - Temple d'Antoine le Guérisseur - recto   Seraing - Jemeppe - Temple d'Antoine le Guérisseur - recto


    votre commentaire
  •     Sur le Boulevard Montebello (alors au n°21), l’usine Walker et Cie (de Samuel puis James, famille protestante originaire d'Ecosse), fabrique de machines pour le textile (métiers à filer le lin et à tisser la toile), atelier mécanique et métallurgique créée en 1845, faisait 10 000 m². Ell employait alors 700 ouvriers en 1914. Lors de la destruction du quartier lors de la Deuxième Guerre mondiale, elle est remplacée notamment par le temple Antoiniste en 1946 (l'usine existe toujours, mais a changée d'adresse).
        Une reproduction de la façade de l'usine est à voir dans Les châteaux de l'industrie : recherches sur l'architecture de la région lilloise de 1830 à 1930, publié par Archives d'architecture moderne (Bruxelles, 1979).


    3 commentaires
  • Le Nord de la France  a vu s’installer de nombreux mouvements religieux dissidents qui ont eu des audiences très diverses comme le montre ce tableau :

    A.U.C.M 3         10 membres
    Quakers             12 membres
    Science chrétienne         15 membres
    Eglises du Christ         40 membres
    Amis de l’Homme         50 membres
    Eglise catholique libérale     50 membres
    Alliance des Eglises évangéliques Indépendantes     80 membres
    Adventistes         100 membres
    Mouvement missionnaire intérieur laïque     210 membres
    Assemblées évangéliques     250 membres
    Armée du Salut         300 membres
    Mormons             585 membres
    Baptistes             785 membres
    Antoinistes         3 000 membres
    Témoins de Jéhovah     15 000 membres

        C'est donc le deuxième groupe le plus importants dans le Nord de la France. Rappelons qu'ils se partagent dans les temples de Lille (1946), Tourcoing (1937), Croix (1941), Valenciennes (1932) et Caudry (1922). Le temple de Vervins dans le nord de l'Aisne (1923) n'est pas loin. Et le temple d'Hellemmes (1925) a été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale.

    source : Les Témoins de Jéhovah dans le Nord de la France : implantation et expansion [http://www.regis-dericquebourg.com/2009/10/26/les-temoins-de-jehovah-dans-le-nord-de-la-france-implantation-et-expansion/]


    votre commentaire