• Défilé des membres du culte antoiniste (carte-photo)


    votre commentaire
  • La vraie prière est désintéressée (photo de @culteantoiniste sur gramho.com).jpg

    source : @culteantoiniste sur gramho.com


    votre commentaire
  • TRAVAIL MORAL

    Pour contrarier ceux qui affirment que l'ANTOINISME professe une notion ambigüe de la morale, nous vous livrons un texte du Père ANTOINE, puisé dans le chapitre « ÊTRE OU PARAÎTRE » :

    «  Nous avons montré combien le travail moral est nécessaire à quiconque veut abréger sa route et s'épargner des tribulations de tous genres ; je n'en connais guère de plus utile que d'analyser ses pensées, d'en rechercher la source bonne ou mauvaise ; si elles sont dues à une imperfection et qu'elles séjournent en nous quelque temps, nous l'avons déjà dit, elles seront bientôt suivies d'autres qui pénétreront plus profondément dans les ténèbres et nous ne tarderons pas à en être tourmentés ; elles nous causeront autant de désagrément que nous avons eu du plaisir à les manier. C'est payer bien cher la satisfaction d'un moment et nous devons éviter ces sortes de repos entre d'eux épreuves ; dans ces intervalles,tâchons au contraire de nous défaire de nos faiblesses, de repousser les tentations ; n'oublions pas que l'esprit n'est jamais inactif, que les bonnes pensées dispersent les mauvaises qui ne pourraient que nous accabler davantage. On reconnaît le maçon à sa muraille. A l'oeuvre donc dans ces moments de répit ! Nous y ferons un progrès, nous y trouverons à la fois le remède et le bonheur. »

    Le Père ANTOINE nous appelle donc à méditer sur nous-mêmes, sur nos pensées, sur nos actes. Point n'est besoin de se livrer à des exercices compliqués. C'est lors de la participation aux Opérations Générales que l'on trouvera les conditions les plus propices.

    L'Opération Générale est le moment de l'examen de conscience. Cet examen on peut bien sûr le faire à tout moment. Mais il est facilité au moment de l'Opération par la quiétude du temple et les bons fluides d'amour et de foi qui y règnent. Nous recevons, dans cet instant, le secours spirituel qui permet de surmonter et d'assumer les épreuves. Quand on assiste – on pourrait dire, participe – à l'Opération, nous sommes en communion avec tous les êtres qui nous sont proches – les vivants et veux à nos yeux disparus – de même qu'avec tous nos frères humains existants de par le monde, quelles que soient leur race et leur religion particulière."
    (Brochure "Que savez-vous du Culte Antoiniste ?", à disposition dans les Temples)

    A défaut, lorsque l'on passe près d'un Temple ouvert, il est bon d'y entrer et de se pénétrer des fluides qui y règnent.

    A ce propos, on ne peut que regretter l'absence d'Opération Générale le dimanche dans les Temples belges "sans photos".

    source : http://antoinisme-documentation.skynetblogs.be


    votre commentaire
  • Père et Mère Antoine (avec Auréole au complet)


    votre commentaire
  •     Pour la première fête d'anniversaire de la consécration, en 1911 donc, on se réunit, après l'opération, dans une salle de fêtes de Jemeppe, ce qui froissa plus d'un antoiniste. "L'an passé, écrit un adepte d'Anvers (L'Unitif, octobre 1912, p.15), en arrivant dans une salle de fête et de plaisirs je fus désorientée et mon recueillement fut comme paralysé : beaucoup étaient dans mon cas. Cependant nous avions pu puiser à l'opération un fluide réconfortant et nous étions partis du Temple dans un fluide homogène qui nous réunissait tous dans la seule et même pensée sous l'égide du Père. Mais l'aspect de la salle où avait lieu la réunion était si peu en harmonie avec le sentiments de notre coeur que pour ma part j'en fus frappé et souhaitai qu'on fit un autre choix à l'avenir."
        Ce voeu fut exaucé : en 1912, la cérémonie eut tout entière dans le Temple.
    Pierre Debouxhtay, Antoine le Guérisseur et l'Antoinisme, p.226-27

        Cette date est la seconde grande fête antoiniste : c'est l'anniversaire de la sanctification du culte et de la consécration du temple de Jemeppe.
        Cet anniversaire fut célébré, pour la première fois, en 1911. Cette année-là, l'Opération se déroula au Temple. Puis on se réunit dans une salle de fêtes de Jemeppe. Ce qui froissa de nombreux Antoinistes.
        C'est pourquoi, dès 1912, la cérémonie se déroula en entier dans le Temple.
    Ce jour-là, même si cela tombe en dehors des 4 jours d'ouverture des Temples, il y a Opération Générale à 10H00. Dans les Temples "avec photos", l'Opération Générale est suivie de la lecture des "Dix Principes".
    source : http://antoinisme-documentation.skynetblogs.be/


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique