• ~Le désintéressement~

    Dieu parle : Premier principe. Si vous m'aimez, vous ne l'enseignerez à personne, puisque vous savez que je ne réside qu'au sein de l'homme. Vous ne pouvez témoigner qu'il existe une suprême bonté alors que du prochain vous m'isolez.
    Deuxième principe. Ne croyez pas en celui qui vous parle de moi, dont l'intention serait de vous convertir, si vous respectez toute croyance et celui qui n'en a pas, vous savez, malgré votre ignorance, plus qu'il ne pourrait vous dire.
    Troisième principe. Vous ne pouvez faire la morale à personne, Ce serait prouver que vous ne faites pas bien, Parce qu'elle ne s'enseigne pas par la parole, Mais par l'exemple et ne voir le mal en rien.
    Septième principe. Tâchez de vous pénétrer que la moindre souffrance est due à votre intelligence qui veut toujours plus posséder. Elle se fait un piédestal de la clémence, en voulant que tout lui soit subordonné.
    Dixième principe. Ne pensez pas faire toujours un  bien, lorsque à un frère vous portez assistance ; vous pourriez faire le contraire, entraver son progrès. Sachez qu'une grande épreuve sera votre récompense, si vous l'humiliez en lui imposant le respect. Quand vous voudrez agir, ne vous appuyez jamais sur la croyance car elle pourrait vous égarer ; rapportez-vous seulement à votre conscience qui doit vous diriger, elle ne peut se tromper.


         C'est en s'améliorant qu'on découvre la valeur. Est-ce une raison d'étaler ce qu'on sait devant ceux qui ne peuvent encore ni comprendre ni agir ? Ce serait leur infliger un blâme et une souffrance, montrer fort peu de coeur, parce que ce serait les obliger. Nous devons plutôt les entraîner par la toute-puissance de l'exemple. Si nous avons le droit de prêcher quelque chose, c'est la liberté : c'est elle qui préparera l'avènement de la fraternité.
    [...]
        Tous ceux qui comprennent l'enseignement le montreront en pratiquant tout d'abord l'indulgence, surtout envers les moins avancés qu'ils entraîneront par leur exemple.
    La Révélation, Le désintéressement & la foi, p.51

        Mais tant que nous posséderont un atome de matière, nous ne pourrons jouir du désintéressement complet ; cette vertu est inséparable de toutes les autres que nous devons acquérir par notre travail.
    La Révélation, Le désintéressement & la foi, p.52

        Par le progrès, ces imperfections se dématérialisent et font place au désintéressement.
    La Révélation, Le devoir impose la pratique des lois morales, p.112

        Si de chaque acte de bien on recevait directement le salaire, on ne travaillerait plus qu'en vue de celui-ci, plutôt pour soi que pour le prochain. Voilà pourquoi il est dit que sans épreuve il n'est point d'avancement.
    La Révélation, Nous ne pourrions posséder ni la foi ni l'amour sans les acquérir par la pratique de la charité, p.127