• ~Dieu est dans le ''connais-toi''~

    Dieu parle : Premier principe. Si vous m'aimez, vous ne l'enseignerez à personne, puisque vous savez que je ne réside
    qu'au sein de l'homme. Vous ne pouvez témoigner qu'il existe une suprême bonté alors que du prochain vous m'isolez.
    Neuvième principe. Tout ce qui est utile, pour le présent comme pour l'avenir, si vous ne doutez de rien, vous sera donné par surcroît : cultivez-vous, vous vous rappellerez le passé : vous aurez le souvenir qu'il vous a été dit : "Frappez, je vous ouvrirai : je suis dans le connais-toi."

     

        Demandons à l'âme de quoi elle souffre, c'est le seul point que nous devons viser. Elle souffrira aussi longtemps qu'elle imaginera la matière qui l'impose pour autant qu'elle croit en elle et dont elle doit s'affranchir.

    La Révélation, L'existence de Dieu est la négation de la matière & L'existence de celle-ci la négation de celle de Dieu, p.169

        Il est incontestable qu'un nouveau-né n'a aucun souvenir de son existence précédente. C'est ce qui fait dire que connaître n'est pas savoir. Toutes les connaissances imaginables sont impuissantes à nous convaincre de la réalité parce qu'elles ne sont pas le fruit d'un travail personnel ; nous ne faisont toujours que les emprunter à un autre qui les a reçues à son tour au même titre ; voilà pour quelle raison nous ne pourrions les garder. Mais il en est tout autrement du savoir que l'on acquiert en apprenant à se connaître. Rien ne peut équivaloir à ce patrimoine qui nous donne la sensibilité des lois morales par lesquelles nous touchons la réalité. Nous trouvons alors Dieu au sein de nos semblables, nous les aimons et sommes aimés d'eux, goûtant dans cette réciprocité un bonheur inexprimable.

    Couronnement de l'OEuvre Révélée, Intelligence, p.XXVIII

        J'ai déjà dit que, aussi longtemps que nous n'aurons pas acquis la vrai foi, nous n'aurons toujours qu'une croyance de parti pris ; qu'elle ait pour objet le serpent ou tout autre animal, quelque fétiche ou bien un pur esprit, ce ne sont là que des figures.
        Je viens de dire que c'est nous qui faisons Dieu à notre gré, tel que nous prétendons Le servir.

    Couronnement de l'OEuvre Révélée, Le vrai bonheur ne résulte que du malheur, p.LIV