• Paul Wyss - De l'Antoinisme, ou, le renouveau gnostique en Belgique

    De l'Antoinisme, ou, le renouveau gnostique en Belgique
      Wyss, Paul     Date d'édition:1922
    Bruxelles, Baulex, in-8°, 64 p.

    Un pasteur protestant de SERAING a aussi écrit un livre (introuvable) où il parle du dorisme. Il y a quelques années, un des derniers exemplaires pouvait encore être consulté (mais non emporté) à la Bibliothèque des Chiroux à LIEGE. dans ce livre, ce pasteur considère l'Antoinisme et le Dorisme comme étant le "renouveau du gnosticisme" en Belgique!
    source : http://antoinisme-documentation.skynetblogs.be/post/4758874/une-dissidence-de-lantoinisme-le-dorisme


        Pierre Debouxhtay (Antoine le Guérisseur et l'Antoinisme, p.285) évoque les réactions protestantes face à l'antoinisme :

        De leur côté les protestants se montrèrent inquiets de l'expansion antoiniste. En 1910, dans une brochure de douze pages consacrée au spiritisme, le pasteur de Seraing, M. Giron-Galzin, pris à partie les antoinistes. Il y aune dizaine d'année, M. le pasteur Paul Wyss publia une ouvrage "De l'Antoinisme, ou, le renouveau gnostique en Belgique". Le pasteur Ch. Rumpf, de Verviers, avait publié pendant la guerre (L'Antoinisme à la lumière de l'Evangile de Jésus-Christ. Imprimerie de Nessonvaux, 1917) une brochure de douze pages où l'antoinisme est analysé sans malveillance, M. Rumpf estime que "la vogue même momentanée d'une doctrine aussi fantaisiste est un triste symptôme de l'affaissement spirituel de nos populations". Une autre brochure (Exposé des doctrines de l'Antoinisme, s.l.n.d.) de huit pages, signée H.K.B. déclare qu'Antoine a été inspiré par le diable.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jacques Cécius
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 00:15
    Pasteurs cités
    Les pasteurs cités faisaient partie de l'Eglise chrétienne missionnaire belge, de tendance évangélique et non reconnue par l'Etat. Plus tard elle fusionna avec l'Union des églises (libérale), reconnue. Cela amena la première à être reconnue. Plus tard elles fusionnèrent avec l'Eglise méthodiste. Ensuite avec l'Eglise baptiste, pour former l'Eglise protestante unie de Belgique. Cette dernière à signé un accord administratif avec certaines Eglises évangéliques (fondamentalistes). Ces dernières en ont retirés certains avantages, comme celui d'avoir des professeurs de religion reconnus. Les Eglises fondamentalistes comptent aujourd'hui plus de membres que l'EPUB... Elles prennent la Bible à la lettre et, le plus souvent, contestent la théorie de l'évolution.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :