• Chute mortelle d'un antoiniste de marque (L'Avenir du Luxembourg, 14 novembre 1913)(Belgicapress)

    Chute mortelle d'un antoiniste de marque, Emile Elvens (L'Avenir du Luxembourg, 14 novembre 1913)(Belgicapress)

    CHUTE MORTELLE D'UN ANTOINISTE DE MARQUE.

        Au charbonnage de Bonne-Fortune à Ans un abatteur, M. Emile Elvens (sic), a fait une chute dans un puits et s'est fracassé le crâne. M. Elvens, qui était âgé de 39 ans, était antoiniste fervent. Sa maison, rue des Mâris (sic), à Montegnée, était devenu une sorte de temple, où les adeptes du culte se rendaient en foule. Ils attribuaient à Elvens nombre de guérisons.

    L'Avenir du Luxembourg, 14 novembre 1913 (source : Belgicapress)

     

        Il faut lire Emile Elskens, car c’est ainsi qu’on le retrouve dans le Procès verbal de la Fondation d’Établissement d’Utilité Publique. Il fut l'époux de soeur Elskens.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :