• Cimetière des housseux (Jemeppe) par l'Av. Guillaume Lambert

    Av. Guillaume Lambert, vers le cimetière des housseux, passage obligé des cortèges antoinistes

    Guillaume Lambert est né à Jemeppe le 5 janvier 1850 et y décédé le 4 janvier 1918.
        Par testament du 8 décembre 1916, celui-ci avait cédé divers bien aux établissements charitables de Jemeppe à la condition de créer un hospice qui porterait le nom de ses parents, Guillaume Lambert et Marie Jeanne Wathieu.
        Il était d'usage d'utiliser ce nom de famille pour désigner deux tronçons de voies de communication.
        Il y avait le pont dit Lambert permettant au chemin de fer Liégeois-Limbourgeoise de franchir la rue Renkin Sualem. La démolition de ce viaduc fut entreprise à la fin de 1962.
        L'usage avait aussi adopté l'anthroponyme Lambert pour désigner un tronçon de la rue Hulos longeant le talus du chemin de fer Liégeois-Limbourgeois. Ce tronçon constituait en fait le prolongement de l'avenue du bois de Mont créée au début du siècle pour améliorer la communication entre Jemeppe et Mons par le Bois de Mont.
        Quelques années plus tard après le décès de M. Guillaume Joseph Lambert, le Collège échevinal de Jemeppe décida, en séance du 11 octobre 1921, que son nom serait également porté par cette avenue qui s'étendit ainsi de la rue Sualem à la rue Péronne ( actuellement rue Blum ).
       Quand à l'hospice Lambert-Wathieu, il a été aménagé en 1934.
    source : FaceBook Claude Dony

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :