• La belle invention d'un Caudrésien (L'Egalité de Roubaix-Tourcoing 29 octobre 1925)

    belle invetion d'un caudrésien

     

    La belle invention
     d’un Caudrésien

    Pour souder l’aluminium

       Les ustensiles en aluminium tiennent une place de plus en plus grande, dans le ménage et remplacent avantageusement ceux en email qui comportent certains dangers pour l’organisme humain. Mais s’ils ne sont pas plus répandus encore c’est que ces ustensiles une fois percée, ne peuvent être réparés, la soudure de l’aluminium à l’étain et plomb n’ayant jamais pu être pratiquement réalisée.
        Dans le même ordre d’idées, lorsqu’une pièce importante en aluminium et cassée, tel par exemple un carter de moteur, il faut recourir à la soudure autogène au chalumeau qui, comme on sait, coûte très cher.
        Grâce aux patientes recherche d’un Caudrésien, ces lacunes vont maintenant être comblées
        M. Gaston Michies est un ancien fabricant de tulles qui habite rue Jean Jacques Rousseau, n° 40, à Caudry.
        Depuis longtemps déjà, il avait conçu l’idée de rechercher la solution de ce problème, la soudure de l’aluminium, considérée jusqu’à présent comme insoluble. Il s’attela résolument à la besogne et après de multiples expériences, le patient chercheur vient de voir des efforts couronnée par le succès. Il a trouvé, en effet, un procédé de soudure pratique qu’il vient de mettre complètement au point.
        M Michies a bien voulu nous faire passe assister à quelques-unes de ses expériences.
        Disons de suite qu’elles furent concluantes. Un plat cuire les œufs, préalablement percé à différents endroits fut remis en état en quelques secondes, de même quelques autres ustensiles de ménage.
        Les soudures ainsi pratiquées résistèrent victorieusement à la flamme ardente d’un réchaud à gaz. Grattées à l’aide d’un couteau, elles ne purent même être entamées.
        Une autre expérience faite sur un morceau de fuselage d’aéroplane fut aussi concluante.
        M Michies, qui est originaire de Fourmies mais habite Caudry depuis de nombreuses années est persuadé que son invention est appelée à rendre les plus grands services. C’est aussi notre avis.

    L’Egalité de Roubaix-Tourcoing, 29 octobre 1925


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :