• La Révélation, Comment nous progressons (p.88)

        Respectons tous les êtres dans leur nature brute ou éthérée, ce sont des frères ; ne jugeons pas leurs actes dans leurs effets, mais remontons à la cause et nous en découvrirons la réalité. Et puisque chacun agit selon sa nature, ne disons plus que tous font le mal, mais que tous font le bien. L'acte le plus atroce d'un être inférieur envers ses semblables résulte de la justice divine, il ne peut s'accomplir sans qu'il y ait une raison ; l'effet en est double : le bourreau a préparé son progrès tout en servant d'intermédiaire pour permettre à la victime de compléter le sien.

    La Révélation, Comment nous progressons, p.88

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :