• Le culte antoiniste (L'Écho Saumurois 5-6 décembre 1910)

    Le culte antoiniste (L'Écho Saumurois 5-6 décembre 1910)

    Le culte antoiniste

        Bruxelles. – Une curieuse pétition vient, de parvenir à la Chambre des représentants. Plus de 160.000 Belges l’ont signée. Jamais, même pour le suffrage universel et pour l’instruction obligatoire, on n’était parvenu à réunir autant de signatures. Cette pétition est accompagnée d’une lettre du Comité du « Culte antoiniste ; elle est signée par M. de Regnancourt, propriétaire à Jemeppe-sur-Meuse, président ; M. F. Delcroix, professeur à l’Athénée de Liège, secrétaire ; M. C. Delannoy, lieutenant d’infanterie, trésorier. Les pétitionnaires réclament la reconnaissance légale de leur culte.
        « La religion antoiniste, disent-ils, est fondée sur le désintéressement le plus complet et Antoine le Guérisseur et les membres de son culte ne peuvent recevoir ni subside ni rémunération, mais ils veulent assurer l’existence de leur temple.
        » Le temple de Jemeppe-sur-Meuse a couté 100.000 francs. D’autres temples vont être érigés aux frais des adeptes ; la reconnaissance du culte aura pour effet de transférer la propriété des temples aux fabriques ou consistoires qui en auront la gestion matérielle ; leur existence légale sera ainsi assurée. »
        Antoine, le fondateur de la nouvelle religion, est un magnétiseur qui a opéré quantité de guérisons et ses adeptes le considèrent comme un des plus grands bienfaiteurs dont l’humanité puisse se glorifier. »

    L’Écho Saumurois, 5-6 décembre 1910


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :