• Le silence - Pourquoi on ne parle pas dans les temples

        COMMENT DOIT-ON AGIR
        DANS LES RÉUNIONS SI
         L'ON VEUT RESPECTER
           L'ENSEIGNEMENT

        Père, j'ai la pensée de Vous écrire pour vous poser deux questions.
        1° Quand la lecture est faite, doit-on terminer la réunion ou demander aux frères qui y assistent s'ils ont l'une ou l'autre question à poser et laisser chacun libre d'y répondre d'après son expérience.
        2° Après la lecture il nous arrive de donner connaissance de lettres que nous recevons de part et d'autre. N'y trouvez-vous pas un obstacle ?
        Ayez la bonté, Père, de répondre à ces questions afin que nous marchions tous d'accord dans la voie que vous nous avez tracée.
                          P.

        Le Père. - J'ai déjà reçu de plusieurs groupes des lettres me demandant comment on doit faire pour être d'accord avec l'Enseignement. Nous le savons, nous n'en sommes encore qu'à l'aurore de sa proclamation. Pour le répandre nous en faisons la lecture dans des maisons ou dans des salles suivant l'importance des groupes. Plus grand est le nombre des adeptes, plus il est besoin de salles indépendantes et plus aussi le silence est nécessaire. Les groupes qui se dirigeront avec amour attireront de nouveau adhérents en proportion et des personnes dévouées et désintéressées seront heureuses de faire construire des temples ; c'est en travaillant à notre amélioration que nous trouverons tout ce dont nous avons besoin, tout se résoudra à notre satisfaction, nous finirons par avoir dans chaque groupe un temple et vous savez qu'on n'y parle pas ; nous devrions commencer dès maintenant à ne plus le faire, avant ni après la lecture. L'Enseignement est un guide, une lumière qui nous éclairera pour tout ce qui nous sera nécessaire, celui qui respectera ce qu'il en comprendra sera inspiré suivant son désir de continuer son progrès. Ce n'est pas ce que nous pourrions ajouter à la lecture qui nous fera mieux connaître le chemin que nous devons suivre, qui pourra nous donner ce que nous n'avons pas mérité. Plus de silence y aura-t-il, mieux le fluide pourra faire son oeuvre et plus les adeptes en profiteront. Cependant ils peuvent se réunir à deux ou trois tantôt chez l'un tantôt chez l'autre pour raisonner de l'Enseignement, mais ils doivent se garder de prétendre mieux connaître que d'autres car notre intelligence pourrait nous rendre de mauvais service ; dans ces petites réunions chacun pourra dire sa manière de comprendre l'Enseignement. Notez bien que celui-ci n'est interprété que suivant notre degré d'élévation, nous pourrions parfois être étonnés de l'interprétation de certains adeptes qui nous paraîtrait tout l'opposé de la nôtre. C'est pour nous autant d'instruction et nous pouvons reconnaître par là que le contact de notre semblable nous est toujours utile puisque la solidarité nous est autant indispensable pour nous instruire que pour nous améliorer. Ceux qui s'efforceront de mettre en pratique l'Enseignement démoliront insensiblement leur vue du mal qui seule fait dégénérer les réunions parce que ce n'est que par elle que surgissent toutes les contrariétés qui mettent le désaccord entre les adeptes. Nous nous étonnons parfois que des frères en soient atteints et qu'ils voient le mal dans des choses qui nous paraissent être un bien, mais nous ne l'avons pas moins à leur égard si elle nous paraît être chez eux car nous voyons également le mal en eux si nous ne sommes pas satisfaits de leur manière de voir. C'est ce qui arrive, nous croyons être dans la raison en visant par la vue du mal ceux que nous sembleraient la posséder.

    Le Développement de l'Enseignement du Père, p.147-152


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    jean-louis
    Mardi 12 Janvier 2010 à 23:15
    merci au perre antoine
    super site merci
    2
    La Libellule
    Lundi 8 Février 2010 à 18:12
    Recherche
    Bonjour Mesdames et Messieurs, Ceci est très important et n'est évidemment pas un canular. Je suis étudiante en master religions et sociétés et mon mémoire se porte sur le culte antoiniste. J'aurai besoin de quelques volontaires pour répondre à quelques questions. Ceci est un travail sérieux et je vous remercie pour votre cooperation. Merci de me contacter à l'adresse suivante: libellule.co01@gmail.com merci a vous
    3
    La Libellule
    Lundi 8 Février 2010 à 18:16
    Recherche
    Bonjour Mesdames et Messieurs, Ceci est très important et n est évidemment pas un canular. Je suis étudiante en master religions et sociétés et mon mémoire se porte sur le culte antoiniste. J aurai besoin de quelques volontaires pour répondre à quelques questions. Ceci est un travail sérieux et je vous remercie pour votre cooperation. Merci de me contacter à l adresse suivante: libellule.co01@gmail.com merci a vous
    4
    La Libellule
    Lundi 8 Février 2010 à 18:17
    Recherche
    je suis vraiment désolée pour l'inondation de commentaires de ma part mais je ne maitrise pas vôtre site qui ma foi est fort intéressant bonne continuation
    5
    Jacques Cécius
    Jeudi 11 Février 2010 à 11:43
    Pour Libellule
    J'écris un ouvrage sur l'antoinisme (historique - doctrine). Je suis à votre disposition. Salutation.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :