• Maxence van der Meersch - Invasion 14 (1935)

    Maxence van der Meersch. — Invasion 14. — Albin Michel.

        L'auteur nous conte l'histoire héroïque et poignante des régions de la France du Nord sous l'occupation allemande.
        En observateur sagace, en témoin scrupuleux, l'auteur relate minutieusement ce qu'il a vu. Tous les acteurs du drame défilent, habilement mêlés pour nous restituer l'image même de la vie.
        Un livre dense et puissamment charpenté qui sera peut-être un des plus précieux témoignages sur l'occupation allemande pendant la guerre mondiale.
    Revue belge (Bruxelles) - 01/01/1936
    source : Gallica

     

    Il évoque en quelques mots, le destin d'une antoiniste.

        Elle abandonna une église aussi compliquée. Elle fut au temple réformé deux fois, séduite par le contraste de l'austérité et de la simplicité, s'y ennuya bientôt, rendit visite aux Antoinistes et ne retourna plus les voir... (p. 201).
        Du boudhisme au pythagorisme, du christianisme à l'antoinisme d'aujourd'hui, les religions reconnaissent cette réaction du physique sur le mental et l'allègement de l'esprit qu'apporte l'allègement des humeurs. (p. 295).

        Le même auteur écrivit une Vie du curé d'Ars en 1936.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :